Bourse : Alcatel sauvé par Lucent

Cloud

L’attente, des conclusions de la Fed sur les taux américains, la
déception, sur les derniers résultats d’entreprises publiés, le
recul, des places boursières européennes… la seconde séance de la
semaine s’est terminée dans le rouge, à l’image des valeurs technologiques

Le projet de fusion Alcatel-Lucent a sauvé le premier d’un repli annoncé : si Alcatel a publié des résultats inférieurs aux attentes, qui auraient dû faire plonger le titre, celui-ci a pourtant bondi de 7,19 % grâce aux performances de son homologue Lucent meilleures qu’attendues.

La Bourse de Paris a suivi la tendance des marchés et s’est repliée en territoire négatif. Le CAC40 a reculé de -0,13 % à 5.404,54 points, préservant de justesse les 5400 points.

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé, prudente à la veille de la Fed, mais déçue par les perspectives de TI. Le Dow Jones a progressé symboliquement de 0,09 % à 12.127,88 points, mais le Nasdaqa reculé de -0,46 % à 2.344,84 points.

Les marchés s’attendent à un statu quo monétaire de la part de la Fed (Réserve fédérale), mais le dollar s’est montré hésitant, se redressant légèrement à 1,2553 dollar pour 1 euro.

Les Emirats Arabes Unis ont annoncé qu’ils vont réduire leurs exportations de brut. Le baril de pétrole brut est reparti à la hausse à 59,35 dollars au Nymex.

Malgré son optimisme, Oberthur CS, fabricant de cartes à puce, a publié des résultats qui ont déçu les marchés. Le titre a reculé de 4,00 %.

Peu de hausses à Paris, Iliad 2,36 %, Atos Origin 2,18 %, France Télécom 1,21 %, EADS 0,77 %, Vivendi 0,41 %. Les technos se sont majoritairement inscrites à la baisse, Thomson -0,44 %, GFI Informatique -0,69 %, Sopra Group -0,72 %, Dassault Systèmes -0,95 %, Alten -1,37 %, Gemplus -1,45 %, Capgemini -1,49 %, UbiSoft -1,97 %, Business Objects -2,51 %, Steria -2,59 %, Infogrames -2,63 %, STMicroelectronics -2,71 %, Altran -2,71 %, Gemalto -3,09 %, Soitec -3,31 %.

A Wall Street, très attendu sur ses résultats qui ont été publiés après clôture, Amazon.com a affiché l’optimisme des investisseurs avec une progression du titre de 2,28 %.

Les résultats trimestriels de Texas Instruments sont bons, chiffre d’affaires en hausse de 13 % à 3,76 milliards de dollars (contre un consensus à 3,8), bénéfice net en hausse de 11 % à 702 millions de dollars ou un BPA de 46 cents, un penny au dessus des attentes. Mais la projection de TI pour le trimestre en cours, légèrement inférieure au consensus, a déçu les investisseurs, et le titre a plongé de -4,27 %.

Le bond de 18,59 % du titre de Netflix, le géant américain du ‘DVD postal‘, la location de DVD en ligne et livrés par courrier, vient démontrer la pertinence de son modèle économique. Le chiffre d’affaires a progressé de 48 % à 256 millions de dollars, le bénéfice net a quasi doublé à 12,8 millions, de même que le BPA à 21 cents. Le milliard de dollars de chiffre d’affaires est en vue?

Les hausses ont aussi été rares sur les technos américaines : Intel 0,79 %, et Yahoo 0,68 %. IBM s’est replié de -0,08 %, Cisco -0,37 %, Apple -0,44 %, Microsoft -0,60 %, Sun -0,77 %, Symantec -1,00 %, HP -1,08 %, Adobe -1,36 %, Oracle -1,36 %, Dell -1,36 %, Electronic Arts -1,40 %, eBay -1,42 %, Google -1,55 %, Applied Materials -2,13 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur