Bourse : Alcatel se replie, encore?

Cloud

Les places boursières européennes se sont repliées, malgré le statu quo de la BCE sur les taux directeurs européens et la publication de bons indices outre Atlantique. Les valeurs technologiques se sont repliées en ordre

Dans une déclaration aux

Echos, Serge Tchuruk, le PDG d’Alcatel, a affirmé qu’une révision de la parité de fusion avec Lucent Technologies n’est pas envisageable. De nombreux actionnaires du groupe jugeant le prix trop élevé, le titre a une nouvelle fois reculé, de -2,00 %.

La Bourse de Paris a suivi le mouvement imprimé par les places boursières européennes, qui ont consolidé, et une nouvelle fois buté sur les 5200 points. Le CAC40 a reculé de -0,34 % à 5.165,04 points.

La Bourse de New York a terminé symboliquement en baisse malgré l’orientation positive des marchés à l’ouverture. Le Dow Jones a terminé inchangé à 11.381,15 points et le Nasdaq a reculé de -0,09 % à 2.183,75 points.

Statu quo de la Banque Centrale européenne (BCE) sur les taux directeurs, mais son président Jean-Claude Trichet a clairement indiqué que la hausse interviendra en octobre. La BCE n’a donc reporté que d’un mois le risque de peser sur la difficile croissance économique européenne. Aux Etats-Unis, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,8 % en juillet, et leurs revenus de 0,5 %. L’indice des directeurs des achats de la Fed de Chicago a reculé à 57,1 en août, et les commandes à l’industrie se sont repliées de 0,6 % en juillet. Ces indices sont globalement conformes, voir supérieurs aux attentes. Le dollar a repris du terrain, à 1,2808 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole, après être repassé sous la barre des 70 dollars, à 69,95 dollars en cours de séance, a remonté à 70,26 dollars le baril de brut léger au Nymex. Citigroup a dégradé sa notation sur STMicroelectronics, le titre s’est replié de -2,21 %.

Le ministère de l’Economie et des Finances a donné son feu vert, sous conditions, au rapprochement de Canal+ et TPS. Vivendi a gagné 0,19 %, M6 a perdu -2,01 % et TF1 -1,30 %.

Une commande de sept Airbus A321-200 supplémentaires par America West Airlines est tombée à point pour permettre au titre EADS de progresser de 0,26 %.

Les technos sont reparties dans le rouge. Steria -3,27 %, Alten -2,58 %, Oberthur CS -2,32 %, Capgemini -1,62 %, Atos Origin ?1,35 %, Business Objects -1,09 %, Dassault Systèmes -0,92 %, Sopra Group -0,88 %, Soitec -0,54 %, France Télécom -0,42 %, Thomson -0,32 %, UbiSoft -0,22 %, Gemalto -0,15 %.

Iliad a terminé en hausse, de 1,17 %.

A Wall Street, l’équipementier des télécoms JDS Uniphase a lourdement chuté de -13,69 %. Les résultats du groupe s’améliorent, en ligne avec les attentes, mais continuent d’afficher une perte. En revanche, les prévisions pour le trimestre en cours sont inférieures au consensus.

Même traitement pour l’équipementier Ciena, au profil proche mais aux résultats meilleurs, sauf encore une fois que ses prévisions de progression pour le trimestre en cours ont été jugées par trop prudentes !

HP a gagné 1,56 %, Cisco 1,48 %, Apple 1,33 %, Adobe 1,22 %, Electronic Arts 0,65 %, Amazon.com 0,52 %.

Applied Materials a perdu -0,29 %, IBM -0,31 %, Microsoft -0,39 %, Google ?0,58 %, Oracle -0,63 %, Yahoo -0,65 %, Dell -0,88 %, Intel -1,36 %, Symantec -1,48 %, Sun -1,96 %, eBay -2,21 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur