Bourse : Alstom se redresse avec un nouveau contrat

Cloud

Les commentaires positifs du président de la Réserve fédérale américaine ont profité au marché et à la Bourse de Paris: elle est retournée à la hausse, avec l’appui des trains d’Alstom

Alstom, en consortium avec l’espagnol CAF, annonce un nouveau contrat pour la fourniture et la maintenance de 75 trains à la société nationale des chemins de fer espagnols, pour 1,77 milliard d’euros, dont plus de 1 milliard pour le groupe français. Le titre prend la tête de la Bourse de Paris, et grimpe de 6,60%. Alan Greenspan, le président de la Fed, a tenu des commentaires positifs devant la commission du budget de la Chambre des représentants. La Bourse de Paris en tire profit et repart à la hausse, avec une progression de 0,52% à 3.702,63 points. Dopée par l’optimisme de la Fed, la Bourse de New York a rebondi et mis fin à cinq séances consécutives à la baisse. Le Dow Jones a gagné 0,33% à 10.601,62 points, et le Nasdaq 0,87% à 2.022,98 points. Le président de la Fed a estimé que l’économie américaine a pris un bon départ en 2004. Le dollar a profité des déclarations d’Alan Greenspan pour se reprendre face à l’euro: il s’est redressé à 1,2509 pour un euro. C’est dans les télécoms, qui ont doublé leur contribution, que Bouygues a puisé les ressources pour afficher un résultat net supérieur aux attentes. C’est finalement l’équilibre que trouvera le titre à la clôture. Afin de réduire ses coûts, AT&T annonce une nouvelle réduction d’effectifs à hauteur de 8% soit 4.600 emplois en moins. Le groupe a déjà supprimé 18% de ses effectifs en 2003, pour une économie de 800 millions de dollars. Moralité: les investisseurs vont apprécier et l’action en profitera ! La fronde s’organise chez Disney contre la reconduction de Michael Eisner à la présidence du conseil d’administration du groupe. Calspers, premier fonds de retraite américain, votera contre; il déclare qu’il a “perdu toute confiance dans la vision stratégique et le leadership de Monsieur Eisner pour qu’il augmente la valeur des actions de l’entreprise“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur