Bourse : Altran est encore dans la tourmente

Cloud

Séance du mardi 20 mai : la Bourse frémit à la hausse en attendant la publication des résultats d’HP, tandis que VU Entertainment se rapproche de la cession

Le CAC40 a renoué avec la hausse, après l’ouverture des places américaines en progression, et avec la stabilisation du dollar. Le CAC40 a progressé légèrement de 0,35% à 2.877,26 points. A la Bourse de Paris, une tendance aux rachats à bon compte semble s’installer, un souffle qui lui a permis de terminer, ce mardi 20 à la clôture, en territoire positif.

La Bourse de New York, qui avait débuté en positif avec les résultats du leader mondial du bricolage Home Depot, a enregistré un repli en fin de séance, la découverte d’un cas de vache folle au Canada ayant entraîné la chute du titre McDonald’s. De plus, avec la reprise des attentats terroristes, le niveau d’alerte a été relevé par Washington, ce qui devrait amplifier l’inquiétude des investisseurs. A Wall Street, le Dow Jones a perdu 2,03% à 8.491,36 points, sous l’influence de ‘McDo’, et le Nasdaq n’a reculé que de 0,11%, à 1.419,09 points. Altran fait pire qu’attendu Le groupe de services et de conseils en informatique accuse une perte nette de 109,3 millions d’euros pour l’exercice 2002, soit un résultat diamétralement opposé au résultat de 2001. Si les analystes s’attendaient à un résultat négatif, la chute se révèle nettement supérieure aux attentes. Vivendi Universal finalise la cession de sa filiale Entertainment Quatre ou cinq groupes, parmi lesquels Liberty Media, Viacom, NBC et le milliardaire Marvin Davis, se seraient déclarés intéressés par la reprise de tout ou partie des actifs américains de la filiale loisirs de Vivendi Universal. Sont concernés les chaînes de télévision de USA Network, les studios de cinéma d’Universal et les parcs de loisir. La négociation porterait sur un montant global d’environ 15 milliards d’euros, ce qui permettrait d’apurer la dette du groupe. Hewlett-Packard en positif, sans plus Si le chiffre d’affaires de HP a progressé de 1% à 18 milliards de dollars sur son deuxième trimestre fiscal, clos en avril, soit un résultat supérieur aux attentes, il n’en est pas de même sur son bénéfice net, 659 millions de dollars, inférieur aux attentes du marché en bénéfice par action (lire notre information par ailleurs).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur