Bourse : Altran plonge, l’Asie inquiète, le ciel s’assombrit !

Cloud

La vague qui a emporté les places boursières vendredi s’est prolongée et même accentuée ce lundi 18 avril. Nouveau facteur de la tendance baissière: les tensions entre la Chine et le Japon

Les nuages s’accumulent à l’horizon boursier !

Regain de tensions en Asie entre la Chine et le Japon (lire notre article). L’inquiétude gagne les investisseurs, le poids du Japon et les perspectives de la Chine dans l’économie mondiale sont considérables? La Bourse de Tokyo a plongé de -4% en séance ! Retour à la réalité. Les marchés ont pointé du doigt le discours de la Fed, qui par excès d’optimisme cache une réalité économique qui menace la croissance et la stabilité de la sphère financières. L’inquiétude domine à la Bourse de Paris, et toutes les valeurs s’affichent à la baisse ! Le CAC40 plonge de -2,05% à 3.949,59 points, et efface en deux séances la moitié des gains accumulés en un an ! La Bourse de New York avance en ordre dispersé. Après avoir poussé les places boursières européennes à la baisse, elle finit par prendre le contre pieds de la tendance et se reprend en fin de séance. Le Dow Jones se repli de -0,16% à 10.071,25 points et le Nasdaq gagne 0,25% à 1.912,92 points. Le dollar cloture en baisse, à 1,3012 dollar pour 1 euro. La perspective d’une année en demi-teinte pour Altran Technologies fait plonger le titre de -17,52%. La publication des résultats du groupe pour 2004, inférieurs aux attentes du marché – et à ses propres prévisions – a convaincu les investisseurs de se détourner de la SSII. Ingenico publie un chiffre d’affaires trimestriel en progression de 6,4% à 98 millions d’euros. Mais le climat boursier l’emporte, et le titre chute de -4,30%. Vivendi Universal s’oppose à la montée en puissance de Lagardère dans Canal+, dont il possède une participation de 34%. Le titre VU recule de -2,75%, celui de Lagardère de -1,96%. Adobe annonce le rachat de son concurrent Macromedia, pour 3,4 milliards de dollars. Effet classique de vases communicants, Adobe plonge de -9,71%, et Macromedia bondit de 9,78%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur