Bourse : Apax est contesté chez GFI Informatique

Régulations

Une séance sans ampleur, les technos se sont dispersées sans suivre une
réelle tendance

La présentation des bons résultats de GFI Informatique a été ternie par la contestation d’actionnaires minoritaires sur l’entrée du fonds d’investissements Apax Partner au capital de la SSII. L’arrivée du fonds reste donc soumise au vote, ce qui a déplu au marché; le titre a reculé de -0,65 %.

Après une ouverture dans le rouge, ce sont encore une fois les spéculations sur les fusions-acquisitions qui ont permis à la Bourse de Paris de terminer sur une note nettement positive. Le CAC40a progressé de 0,81 % à 5.503,27 points.

La Bourse de New York a terminé en hausse, le Dow Jones a progressé de 0,51 % à 12.288,10 points et le Nasdaqde 0,58 % à 2.408,21 points.

Le dollar continue de se replier, à 1,3315 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est reparti à la baisse, à 59,50 dollars le baril de brut léger au Nymex.

La direction d’EADS en appelle à la responsabilité et à l’engagement de ses actionnaires. Mais surtout China Airlines et Kuwait Airways ont annoncé des projets d’agrandissement de leurs flottes chiffrés en milliards. Le titre en a profité pour bondir de 2,32 %.

Oberthur CS 3,76 %, Sopra Group 3,50 %, Ubi Soft 1,44 %, Vivendi 1,30 %, Atos Origin 1,09 %, France Télécom 0,66 %, Alcatel-Lucent 0,45 %, STMicroelectronics 0,42 %, Business Objects 0,40 %, Gemalto 0,35 %, Thomson 0 %.

Steria a reculé de -0,29 %, Ingenico -0,29 %, Altran -0,31 %, Dassault Systèmes -0,47 %, Cap Gemini -0,65 %, GFI Informatique -0,86 %, Alten ?0,93 %, Soitec -2,09 %, Iliad -2,54 %, Infogrames -4,00 %.

A Wall Street, la perspective d’une vente de Palm, le spécialiste historique des PDA et smartphones, a fait bondir le titre de 3,47 %.

Les investisseurs ont anticipé la publication de résultats positifs pour Oracle, dont le titre a progressé de 2,15 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur