Bourse : Atari sans patron, Infogrames décroche

Cloud

Les places boursières ont marqué le pas après le rebond de la veille. La révision à la hausse des prévisions de Texas Instruments a bien profité à tout le secteur des semiconducteurs

La démission du président et CEO d’Atari ? Jim Caparro, une figure historique du marché – approuvée par le conseil d’administration, a surpris le marché.

Infogrames subit la pression de sa filiale, le titre toujours fragile plonge de -4,41%. Les bons résultats d’entreprises n’ont pas suffi à la Bourse de Paris pour qu’elle se maintienne dans le vert. Le CAC40 a marqué une pause et a reculé de -0,22% à 4.171,35 points. La Bourse de New York termine en baisse, par excès de prudence des investisseurs à la veille de l’intervention d’Alan Greenspan, le président de la Fed, devant le Congrès. Le Dow Jones perd -0,06% à 10.476,86 points, et la Nasdaq -0,34% à 2.060,18 points. Le dollar clôture en hausse, à 1,2230 dollar pour 1 euro. STMicroelectronics profite de la révision à la hausse des prévisions de chiffre d’affaires de l’américain Texas Instruments, et surtout de l’annonce d’un nouveau plan de suppression de 3.000 postes, pour prendre la tête du CAC et gagner 2,43%. Vivendi Universal recule de -0,24%. Le groupe a mis fin au différent qui l’opposait à Barry Diller sur le rachat de sa participation de 3,4 milliards de dollars. Avec cet accord, VU Entertainment appartient désormais à NBC Universal, filiale de GE à 80% et VU à 20%. Texas Instruments revoit ses prévisions de résultats pour le trimestre en cours à la hausse. Le titre gagne 2,27%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur