Bourse : attention à la chute des métaux !

Cloud

La publication des chiffres de la production de pétrole aux Etats-Unis en septembre, les plus bas depuis 50 ans, ont mis fin aux velléités haussières des places boursières européennes. Brusque retombée du CAC.

La

Bourse de Paris a fait illusion, ce mercredi 13 octobre, après le rebond de Wall Street la veille, malgré l’avertissement sur les résultats de la chaîne d’hypermarchés Carrefour. Une progression stoppée nette par les dernières informations sur le pétrole. Le CAC40 clôture à la hausse de 0,15% à 3.694,32 points. Le pétrole est une nouvelle fois venu plomber la Bourse de New York. En septembre, la chute de 15% de la production sur le sol américain a placé les stocks au plus bas de ces cinquante dernières années ! Sous la pression, le Dow Jones cède 0,74% à 10.002,33 points et le Nasdaq 0,24% à 1.920,53 points. A Wall Street, le baril de pétrole brut léger qui tendait à se replier a brusquement rebondit en fin de séance, à 53,64 dollars, après l’annonce de la chute de la production aux Etats-Unis, précipitant la Bourse américaine dans la vague. Plus inquiétant, l’effondrement des cours des métaux, en particulier du cuivre et de l’aluminium, cumulé avec les cours historiques du baril de pétrole, tendent à accréditer l’hypothèse d’un ralentissement de la croissance mondiale. Dans ces conditions, le dollar maintient sa position, à 1,2339 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques ont su profiter des résultats d’Intel, dont le troisième trimestre enregistre une hausse de 14,4% de son bénéfice net, et surtout Yahoo!, qui quadruple son bénéfice. STMicroelectronics, à l’image des semi-conducteurs, gagne 2,24%. Capgémini progresse de 2,20%, Thomson de 1,55%, Alcatel de 1,10%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur