Bourse : Avenir Télécom bondit de 26,80%

Cloud

Séance du 17 février : séance positive, mais terne pour cause de fermeture de Wall Street

Avec un volume réduit d’échanges, la Bourse de Paris s’est maintenue en territoire positif, le CAC40 progressant de 1,92% à 2.882,12 points. Wall Street est resté fermé pour cause de President’s day. Les marchés européens ont repris des couleurs avec l’espoir d’un règlement diplomatique du conflit irakien.

Les valeurs technologiques ont profité de l’absence d’investisseurs. Cap Gemini progresse de 7,4%, Alcatel de +6,3% et STMicroelectronics de +6,4%. A sa demande, et en accord avec la COB, l’équipementier suédois Ericsson est radié du premier marché d’Euronext Paris. Le titre n’est donc plus éligible au Service de Règlement Différé, mais reste coté à la Bourse de Stockholm. Avenir Telecom, Infogrames et France Telecom Avenir Telecom crée la surprise en annonçant un résultat net positif de 3,7 millions d’euros pour son premier semestre fiscal. Le titre bondit de 26,80% à 1,23 euros. Le groupe télécoms était, depuis l’annonce d’une perte de 103,3 millions d’euros enregistrée sur la même période de l’exercice précédent, l’un des plus chahutés à la Bourse de Paris. Le titre devait tirer profit de ce retournement durant la séance de mardi.Les résultats décevants d’Infogrames la semaine dernière continuent de peser sur le titre, -4,05% à 1,23 euros. France Telecom pourrait retomber à la baisse après que Fideuram Wargny a abaissé sa recommandation sur le titre. Les résultats qualifiés d’encourageants de l’opérateur historique éloignent l’opportunité attendue par les observateurs d’une augmentation de capital initiée par son actionnaire principal, l’Etat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur