Bourse : Avenir Telecom fait mieux qu’attendu

Cloud

Le pétrole a atteint un nouveau record à 68 dollars, pénalisant lourdement les places boursières européennes. Wall Street s’est reprise en fin de séance et termine à la hausse. A l’exception d’Avenir Telecom, toutes les valeurs technos plongent dans le rouge

Le distributeur de services télécoms

Avenir Telecom a annoncé que ses ventes annuelles, attendues en progression de 20%, ont en réalité bondi de 30%. Le titre gagne 2,98%. La Bourse de Paris n’a pas résisté à la pression du cours du pétrole, qui n’aura profité qu’aux seules valeurs pétrolières. Le CAC40 enregistre une quatrième séance consécutive à la baisse, de -1,04% à 4.378,51 points. La Bourse de New York a su se reprendre, profitant d’un repli du pétrole en fin de séance. Le Dow Jones gagne 0,15% à 10.450,63 points, et le Nasdaq 0,26% à 2.134,37 points. Contredisant l’indice ZEW, l’IFO du climat des affaires repart à la baisse à 94,6, en dessous des attentes des analystes qui anticipaient une troisième hausse consécutive. Le chiffre hebdomadaire des demandes d’inscription au chômage aux Etats-Unis, publié par le département du Travail, s’est réduit de 4.000 à 315.000, pour une fois dans la plus totale indifférence. Le dollar est à la baisse, et repasse au dessus de la barre des 1,23, à 1,2308 dollar pour 1 euro. Katrina a porté le cours du baril de pétrole brut sur un nouveau record historique, à 68 dollars. Katrina, c’est un ouragan qui se dirige vers le golfe du Mexique. Mais le marché a visé l’accalmie, et le baril termine à 67,49 dollars. Autre tempête, celle qui continue de souffler sur les télécoms après la révélation du Canard Enchaîné, maintenant les opérateurs dans le rouge. France Télécom perd -1,36%, Bouygues -0,58% et Vivendi Universal -0,12%. Le pétrole n’a laissé aucune chance aux valeurs technologiques, qui, à l’exception notoire d’Avenir Telecom qui a pris la tête des valeurs parisiennes, s’inscrivent toutes à la baisse. GFI Informatique perd -2,58%, Gemplus -2,45%, Unilog -2,29%, Sopra Group -2,18%, Soitec -2,13%, IBM -1,94%, Dassault Systèmes -1,54%, Atos Origin -1,51%, Capgemini -1,48%, Alcatel -1,05%, STMicroelectronic -0,88%, Thomson -0,60%. Intuit, éditeur américain de solutions de gestion, recule de -5,55%, malgré la réduction de sa perte qui en un an passe de 42,1 à 20 millions de dollars, profitant d’une hausse de son chiffre d’affaires de 17% à 301,8 millions de dollars. Mais le bénéfice par action, 8 cents, est inférieur aux attentes du marché à 10 cents. Et surtout, les prévisions pour l’exercice en cours se placent juste en dessous des attentes des opérateurs. Impardonnable !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur