Bourse : baisse générale sur les technologiques

Cloud

La Bourse de Paris enregistre sa troisième séance consécutive à la baisse, et accélère son repli dans le sillage du marché américain et avec l’appui des valeurs technologiques

En l’absence de publications d’indices macroéconomiques, la

Bourse de Paris a cédé à la pression des résultats des entreprises, délaissant les annonces positives pour se laisser porter par un excès de prudence à la veille d’annonces plus stratégiques, comme France Telecom attendu pour jeudi. Le CAC40 se replie de 1,57% à 3.722,59 points. Le marché américain a quant à lui cédé à l’inquiétude après la publication d’études évoquant la possibilité d’un ralentissement économique en Chine. A Wall Street, le Dow Jones perd 1,29% à 10.342,60 points, et le Nasdaq 2,12% à 1.989,54 points. Sur le marché des changes, le dollar se redresse, avec l’euro qui termine à 1,1835 dollar. On notera parallèlement la baisse des matières premières, parfois forte comme pour l’or, sur la perspective évoquée d’un ralentissement économique en Chine. Les valeurs technologiques doivent encaisser la révision des comptes de l’équipementier télécoms Nortel. Cap Gemini perd 3,23%, Alcatel 1,71%, Thomson 1,56% et STMicroelectroinics 1,47%. Le canadien Nortel Networks s’effondre de 28,37% avec l’annonce du report de l’annonce de ses résultats pour le premier trimestre, la révision de ses comptes pour 2002 et 2003 et le licenciement de son directeur générale et de son directeur financier. Wavecom décroche de 17,57% après la publication de ses résultats trimestriels en forte baisse. En particulier, le titre a été sanctionné sur la chute de sa marge brute, qui d’un trimestre sur l’autre passe de 51% à 21,4%, alors que les prévisions du groupe visaient les 30%. La mise sous surveillance avec implication négative de la note à court terme de Sanofi-Synthélabo fait plonger le titre, qui dévisse de 3,23%, suivi par Aventis qui perd 2,33%. Comme nous l’évoquions voici quelques jours (lire notre article), l’opérateur du câble Comcast a confirmé qu’il retirait son offre sur Disney. Et comme le groupe renoue avec les bénéfices, 65 millions de dollars contre une perte de 297 millions un an plus tôt, avec un chiffre d’affaires en hausse de 9,8% à 4,91 milliards de dollars, et en prime le relèvement de la recommandation de Merrill Lynch, le titre Comcast gagne 0,77%. Sur les semi-conducteurs, RF Micro Devices chute de 8,50% après la publication de perspectives de bénéfice par action au prochain trimestre en baisse, alors que pour son quatrième trimestre fiscal clos le groupe enregistre une progression de 18,1% de son chiffre d’affaires à 163,4 millions de dollars, et une contraction de ses pertes à 859.000 dollars contre 12,9 millions un an plus tôt.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur