Bourse : baisse malgré les bons chiffres d’Alcatel et France Télécom

Cloud

Séance du mardi 29 juillet: les consommateurs américains inquiets entraînent la Bourse à la baisse, malgré les bons résultats des entreprises françaises

La baisse de l’indice de confiance des consommateurs américains a pesé sur la tendance des deux côtés de l’Atlantique. A Paris, le CAC40 a chuté de 0,71% à 3.142,39 points.

Wall Street s’est replié, le Dow Jones a perdu 0,67% à 9.204,18 points, et le Nasdaq 0,23% à 1.731,40 points. Après avoir cédé à la pression de l’indice de confiance du consommateur américain – décevant, l’indice du Conference Board recule à 76,6 en juillet, contre 83,5 en juin – la Bourse de New York s’est redressée sur la rumeur de la capture de Saddam Hussein. Alcatel a rassuré les investisseurs en renouant avec les bénéfices opérationnels. Le groupe profite de la bonne tenue de ses ventes au deuxième trimestre, ainsi que de la réduction de ses coûts. Le titre gagne 6,01% à 8,29 euros. La forte progression de ses bénéfices opérationnels semestriels profite à France Télécom, qui révise à la hausse ses objectifs de résultats pour 2003. Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 1,7%. Mais les investisseurs restent prudents vis-à-vis de l’opérateur, qui ne gagne que 1,02% à 21,70 euros. Equant, filiale de France Télécom spécialisée dans les services aux grands groupes internationaux, profite d’un chiffre d’affaires semestriel meilleur qu’attendu pour se redresser. Le titre gagne 7,35% à 6,28 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur