Bourse: brusque rebond à New York, déconfiture en Europe….

Cloud

Wall Street se redresse au dernier moment et en forte hausse. Mais l’Europe a continué de déprimer. Le CAC 40 est plombé à -6%

Toujours aussi difficile de comprendre ce qui anime ou déprime les investisseurs… Au diable le décallage horaire. Comme fait exprès, la Bourse de New York s’est brutalement ressaisie après la fermeture, à la baisse, des places européennes.

A la surprise générale, le Dow Jones, à New York a clôturé en forte hausse de +4,68%, à 8.979,26 points, soit un bond de 401 points.

De même, le Nasdaq (valeurs technologiques) a grimpé de 89 points, soit +5,49%, à 1.717,71 points.

Parmi les explications : la baisse des cours du pétrole est venue donner un coup de pouce aux valeurs de consommation, comme la chaîne de magasins Wal-Mart Stores, qui a bondi de +9,13% ou encore Amazon.com qui a gagné +3,22% à 50,29 dollars.

Mais c’est à double tranchant car cet écroulement du pétrole signifie une anticipation d’une forte récession de l’économie mondiale…

Yahoo profite des rumeurs concernant ses éventuels rapprochements: l’hypothèse d’une reprise des discussions avec Microsoft, qui a recommencé à circuler, suite à une déclaration de Steve Ballmer estimant qu’un accord sur la publicité avec Yahoo aurait du sens d’un point de vue économique. L’action Yahoo a fait un bond de +10,55% à 12,99 dollars.

Mais eBay, la plate-forme d’enchères sur Internet, a perdu -2,35% à 15 dollars, suite à des prévisions décevantes sur la consommation de fin 2008 et 2009.

Les mauvais indices s’accumulent : baisse de la production industrielle américaine, -2,8%, en septembre, après une baisse de -1,0% en août le record de chute depuis décembre… 1974 -date du 1er choc pétrolier et d’un plan de relance d’un certain Jacques Chirac, simple ministre à l’époque…

Merrill Lynch a révélé une perte nette de -7,5Mds au troisième trimestre due à une dépréciation d’actifs (les fameux produits dérivés, produits obscurs de ‘titrisation’ et autres ‘subprimes’) après une provision de 9 milliards pour dépréciations d’actifs.

Citigroup a annoncé une perte nette de 2,82 milliards de dollars rien que sur son 3è trimestre et c’est son 4è trimestre consécutif dans le rouge. Mais, en revanche, Bank of America a gagné 1,81% à 24,25 dollars.

Le dollar s’est apprécié d’un point face à l’euro, ce qui signifie des rapatriements massifs de capitaux vers les Etats Unis, ce qui suggère que des fonds d’investissement liquident ‘à tout prix’ leurs positions.

En Europe, les places boursières ont versé dans la sinistrose, craignant toujours une forte récession. La convergence des points de vue des dirigeants européens autour de la présidence française n’y a rien fait. L’U.E. réclame un nouveau ‘Bretton Woods’ mondial en vue de réformer le système financier.

A Londres, le FTSE-100 s’est effrondré de -5,4% et le DAX de Francfort de -4,9%.

A Paris, l’heure est aux analyses des causes structurelles qui plombent les comptes nationaux. Le CAC 40 s’est affiché en dégringolade de -5,9%, bien loin des 4.000 points, à 3.181 points. C’est un retour à la case 2003 !

A noter qu’Alcatel-Lucent est la seule valeur techno qui se soit bien tenue à +0,22% à 1,8 euro, mais la veille, l’action s’était écroulée de -16,2%.

Suite à une mauvaise notation de Crédit Suisse, le fondeur franco-italien STMicroelectronics a perdu -4,78% à 5,871 euros.

Thomson s’est effondré de -17,76%, à 1,25 euro, après l’annonce d’une baisse de 7,9% de revenus du 3è trimestre.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 16 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 15 octobre (en pourcentage) . en hausse ALCATEL-LUCENT

. en baisse:

FRANCE TELECOM: 19.580 -0.61%

SOPRA GROUP: 39.00 -1.24%

DASSAULT SYSTEMES: 30.71 -2.48%

INGENICO: 12.06 -4.13%

GEMALTO: 21.33 -4.22%

SOITEC SILICON: 2.89 -4.30%

STMICROELECTRONICS: 5.8 -4,85%

ILIAD ( FREE ): 49.68 -4.88%

ALTRAN TECHNOLOGIES: 4.22 -4.95%

CAP GEMINI: 22.49 -5.38%

ATOS ORIGIN: 20.33 -5.97%

GFI: 2.84 -6.27%

ALTEN: 19.93 -6.34%

GROUPE STERIA: 11.24 -11.36%

___


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur