Bourse : ça repart pour les technos

Cloud

Ce début de mai sourit aux places boursières: elles enregistrent un rebond et repartent à la hausse, tirées par les valeurs technologiques

La

Bourse de Paris entame le mois de mai sous de bons auspices et met fin à cinq séances consécutives en rouge. Le CAC40 progresse de 0,85% et repasse sur la barre des 3700, à 3.705,48 points. La Bourse de New York s’est reprise en se concentrant sur les statistiques économiques, malgré une baisse de régime en fin de matinée. Le Dow Jones progresse de 0,86% à 10.314,00 points, et le Nasdaq de 0,97% à 1,938,72 points. Le marché, qui a profité des achats à bon compte, reste cependant fragile, avec la crainte répétée d’un relèvement des taux directeurs de la Fed lors de la réunion de son comité directeur mardi, qui sera suivie jeudi de la réunion de la BCE. L’indice ISM (Institute of Supply Management) manufacturier américain se maintient sur son plus haut niveau depuis 21 ans, enregistrant entre mars et avril un recul marginal en passant de 62,5 à 62,4. L’indice PMI européen du secteur manufacturier enregistre lui aussi une progression à 54, son plus haut niveau depuis novembre 2000. Le dollar est en légère hausse à la veille de la réunion de la Fed. L’euro termine à 1,1934 dollar, contre 1,1984 vendredi. Les valeurs technologiques repartent à la hausse avec le Nasdaq. Alcatel profite de son contrat DSL avec BT Group pour gagner 2,9%, STMicroelectronics profite de la hausse de 32,3% des ventes mondiales de semi-conducteurs pour reprendre 1,8%, et Thomson progresse de 1,4%. Le départ précipité de Jean-Marie Descarpentries, le p-dg d’Ingenico depuis 2003, qui serait en désaccord avec son conseil d’administration, a précipité la chute du titre, qui perd 5,46%. L’éditeur Adobe Systems (PhotoShop, Acrobat, InDesign, etc.) a révisé ses objectifs trimestriels à la hausse. Ses prévisions passent de la fourchette 365/385 millions à 390/410 millions de dollars. Le titre gagne 6,02%. Le fabricant de téléphones WorldGate a signé un accord de diffusion avec Motorola pour la distribution et le marketing de ses terminaux vidéo. Le titre explose et gagne 49,39%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur