Bourse : calme plat et rumeurs d’OPA

Cloud

Wall Street fermé, la Bourse de Paris s’est laissé aller, trébuche, craint l’inflation aux Etats-Unis, et relance les rumeurs d’OPA d’Accor sur Club Méditerranée

A oublier ! La séance de ce vendredi 11 juin n’aura rien apporté, le marché oscillant autour de la stabilité, mais les faibles volumes d’échanges n’ont pas permis de compenser l’absence des opérateurs américains. Les tensions inflationnistes aux Etats-Unis ont donc continué d’occuper l’esprit des investisseurs.

La Bourse de Paris a oscillé autour des 3700 points, mais comme ses homologues européennes, termine en territoire négatif. Le CAC40 se replie de 0,32% à 3.699,38 points sur un marché calme et avec un volume d’échanges particulièrement faible. Sur la semaine, l’indice vedette de la Bourse de Paris a joué l’étale, avec un souffle positif à peine perceptible de 0,01% ! Seule véritable actualité du jour, la montée en puissance du groupe Accor dans le capital du Club Méditerranée, 28,9%, qui a relancé les rumeurs d’OPA. Rappelons que lorsqu’une société dépasse les 33% du capital, elle doit lancer une OPA. La Bourse de New York est resté fermée vendredi pour le jour de deuil national en mémoire de l’ex-président Ronald Reagan. Le dollar s’est quelque peu raffermi, à 1,2017 pour 1 euro, profitant sans doute de la déclaration du président de la Réserve fédérale de Saint Louis qui a indiqué que si l’inflation s’accélère, la Fed pourrait adopter une attitude plus agressive. Voilà qui ne présage rien de bon pour l’ouverture de Wall Street lundi ! Vivendi Universal a confirmé l’accord de Cegetel/SFR avec l’allemand Debitel, qui devient le premier opérateur de téléphonie mobile virtuel français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur