Bourse : Cap Gemini fusionne Sogeti et Transiciel

Cloud

Malgré une accumulation d’indices macroéconomiques favorables, la Bourse termine de justesse en hausse. Les places américaines plient sous les prises de bénéfices, et Cap Gemini reçoit le feu vert de la Commission européenne pour le rachat de Transiciel

Dans un climat encore tendu qui incite à la prudence, les investisseurs américains ont préféré profiter immédiatement du rebond de lundi en prenant leurs bénéfices dans la foulée. Dans ces conditions, les valeurs technologiques ont su se faire oublier dans le calme.

La Bourse de Paris termine en hausse de 0,18% à 3.418,15 points. A New York, Wall Street termine sur une note mitigée. Le Dow Jones gagne 0,17% à 9.763,74 points, mais le nasdaq recule de 0,21% à 1.943,04 points. La publication d’indices macroéconomiques encourageants s’est enchaînée des deux côtés de l’Atlantique, sans grand effet sur la Bourse. Le PIB américain au troisième trimestre a été revu à la hausse, avec une progression de 8,2% au lieu de la première estimation à 7,2%. Mais la vraie surprise provient de l’indice de confiance du “Conference Board” des consommateurs américains: il ressort en très forte hausse en novembre, à 91,7 points contre 81,7 en octobre. En France, la consommation des ménages a progressé de 1,6% en octobre, alors que les analystes prévoyaient une légère baisse. En Allemagne, l’indice IFO du climat des affaires a progressé à 95,7 en novembre, contre 94,3 en octobre. La Commission européenne a autorisé le rachat de Transiciel par Cap Gemini. La fusion entre Sogeti, filiale de Cap Gemini, et Transiciel va donner naissance au premier groupe européen de services informatiques de proximité, avec un chiffre d’affaires supérieur à 1,1 milliard d’euros et 13.000 salariés. Le fabricant d’équipements pour semiconducteurs Novellus Systems relève ses prévisions pour le quatrième trimestre, confirmant la tendance positive sur ce marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur