Bourse : Capgemini cède une partie de ses activités américaines

Cloud

Pas de rebond sur les marchés européens, une nouvelle fois en opposition avec leurs homologues américains. Bon comportement des valeurs technologiques

La

Bourse de Paris a tenté, en vain, de résister à la pression baissière de Wall Street: Paris a terminé de justesse à l’équilibre. Le CAC40 a enregistré une progression symbolique de 0,03% à 3.951,02 points. La baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, en recul de -36.000 et qui passe ainsi sous la barre des 300.000, à 296.000 demandes, n’a pas eu l’effet escompté ! En fait, Wall Street s’est concentré sur le Livre Beige de la Réserve fédérale américaine, qui pointe les pressions inflationnistes entraînées par la flambée du pétrole et la situation budgétaire des Etats-Unis. Capgemini progresse de 2,88% avec l’annonce de la vente à Accenture de son activité de santé-conseil en Amérique du Nord, pour 175 millions de dollars. Le groupe a cependant confirmé qu’il ne s’agit pas d’un désengagement de ses activités américaines. STMicroelectronics progresse de 1,55% avec le relèvement des prévisions de hausse de 21% du bénéfice de Nokia et de 13% des activités de Motorola. France Télécom progresse de 1,83% avec la suppression de 1.744 postes dans sa filiale Equant, soit environ un cinquième de ses effectifs. Thomson progresse de 1,74%. Le groupe d’électronique annonce un repli de 14% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, à 1,62 milliard d’euros, mais confirme sa prévision de croissance de 10% sur l’exercice pour son c?ur de métier sur les médias. Infogrames enregistre la plus forte chute de la Bourse de Paris, -6,25%. L’éditeur de jeux vidéo n’en finit plus de chuter ! Même sanction pour Altran depuis la déception de ses résultats, le titre chute de -4,32%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur