Bourse : Capgemini entraîne les ‘technos’

Cloud

Les places boursières européennes terminent à l’équilibre, tandis que les résultats encourageants de la SSII Capgemini rassurent les investisseurs et profitent aux valeurs technologiques

Capgemini bondit de 6,75% à la Bourse de Paris avec ses résultats 2004 en ligne avec les attentes et même un résultat d’exploitation en nette amélioration. La SSII impressionne avec sa trésorerie à 402 millions d’euros et la forte progression de ses activités enregistrée sur la zone euro. Pour 2005, les perspectives sont encourageantes, au point que les analystes évoquent une ‘année de reconquête‘. La Bourse de Paris clôture à l’équilibre, avec une progression symbolique du CAC40 de 0,01% à 3.977,67 points. Le marché a peu réagi à la faiblesse des indices américains, avec les inscriptions hebdomadaires au chômage qui progressent de 9.000 et les commandes de biens durables qui en janvier ont reculé de -0,9%. A l’opposé, Wall Street termine en hausse, la Bourse de New York tirant profit de son rebond de la veille. Le Dow Jones gagne 0,70% à 10.748,79 points et le Nasdaq 1,101% à 2.051,70 points. Le dollar se redresse légèrement, malgré la déception sur les indices US, à 1,3205 dollar pour 1 euro.. Le pétrole, à 51,39 dollars le baril de brut léger, accentue ses gains après la publication des stocks aux Etats-Unis, meilleurs sur le brut mais qui se dégradent sur les distillés. L’or noir a testé les 52,05 dollars en cours de séance ! Les valeurs informatiques profitent de l’effet Capgemini, qui bondit de 6,75%. GFI Informatique gagne 5,76%, Altran Technologies 5,43% ou Business Objects 2,31%. France Télécom profite de relèvement de sa note de dette par Moody’s pour progresser de 0,17%. Ubi Soft progresse de 2,19% avec le scénario d’une participation du fonds Elevation Partners (lire notre article). Le marché américain a chahuté les valeurs Internet, en particulier Google, qui perd -2,61%, et Yahoo!, qui recule de 1,99%, après que RBC ait abaissé sa recommandation sur ces deux titres. Pour l’analyste, le lancement d’un moteur de recherche local par AOL devrait relancer la concurrence entre les portails Internet. Le groupe média Viacom se replie de -2,65% sur ses pertes colossales accumulées (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur