Bourse : Cisco n’aide pas les technos…

Cloud

La Bourse de Paris est repassée sous la barre symbolique des 4000 points sous l’influence de Wall Street. Les bons résultats de Cisco n’ont pas profité aux autres valeurs technologiques

Troisième séance consécutive à la baisse à la

Bourse de Paris, entraînée par les tensions sur la croissance économique. Le CAC40 recule de -0,52% à 3.979,53 points. La Bourse de New York, après avoir entraîné les places boursières européennes dans le rouge, s’est reprise en fin de séance à la suite du bon chiffre du déficit commercial américain. Le Dow Jones progresse de 0,19% à 10.300,25 points, et le Nasdaq de 0,45% à 1.971,55 points. Le département américain du Commerce aurait pu inverser la tendance avec la contraction inattendue du déficit commercial au mois de mars, à 54,99 milliards de dollars. Mais l’économie continue de s’essouffler en France ; l’Insee a publié les chiffres de la production manufacturière en mars, qui s’est contractée de près de 1%. Le dollar profite de l’amélioration du déficit commercial pour se redresser, à 1,2806 dollar pour 1 euro. Et le pétrole profite de l’amélioration des stocks US pour repasser sous la barre des 51, à 50,45 dollars le baril de brut léger au Nymex. Les technos n’ont pas su tirer parti des bons résultats trimestriels du géant Cisco, qui progresse de 1,87% avec des perspectives révisées à la hausse (lire notre article). Capgemini perd -1,03%, malgré l’annonce d’un contrat pluriannuel signé avec Lucent, pour 100 millions de dollars (lire notre article), Alcatel -0,83%, Thomson -0,62%. Vivendi Universal se replie de -0,55% à quelques heures de l’annonce du rapprochement entre Cegetel et Neuf Télécom. GFI Informatique perd -1,80% après des résultats du groupe décevants à l’international. Atos Origin suit et perd -1,67%. Le studio d’animation Dreamworks plonge de -12,19%, plombé par la déception des résultats de Shrek 2 sur le trimestre. Le portail Internet Yahoo gagne 2,41% après l’annonce du lancement de son portail de téléchargement de musique en ligne Yahoo Music Unlimited, qui pourrait représenter une réelle alternative à l’iTunes d’Apple. Et dans la foulée c’est l’hécatombe chez les challengers, RealNetworks plonge de -21,10% et Napster de -26,77%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur