Bourse : déception sur la croissance américaine

Cloud

Après un début de séance hésitant, les places boursières européennes sont venues dans le rouge à la suite de la publication de la croissance inférieure aux attentes du PIB américain au quatrième trimestre. L’évènement boursier de ce vendredi : Procter & Gamble a annoncé le rachat de Gillette

L’actualité boursière de ce vendredi 28 janvier a été dominée par Wall Street, avec l’annonce du rachat de Gillette par Procter & Gamble, pour 57 milliards de dollars. La plus grosse fusion que le marché des cosmétiques et produits grand public ait connu !

Mais aussi la déception sur la croissance aux Etats-Unis. Le PIB (produit intérieur brut) américain au quatrième trimestre 2004 a reculé de 3,1%. Les analystes anticipaient au contraire une croissance de 3,5% ! La Bourse de Paris, à l’image de ses homologues européennes, se rétracte et termine la semaine sur une note négative. Le CAC40 recule de 0,54% à 3.870,35 points. Sur la semaine, le CAC40 enregistre un gain symbolique de 0,4%. Par son ampleur inégalée, l’annonce de l’OPA de Procter sur Gillette a jeté un froid sur la Bourse de New York, déjà sous tension avec les élections en Iraq et la publication du PIB. Le Dow Jones a cédé 0,38% à 10.427,20 points, et le Nasdaq 0,55% à 2.035,83 points. Avec la pression du PIB, le dollar est reparti à la baisse, mais dans un mouvement limité, à 1,3048 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques ont avancé en ordre dispersé. STMicroelectronics recule de 1,50% sur ses prévisions décevantes. Après l’accord de rapprochement de sa division spatiale avec l’italien Finmeccanica, Alcatel perd 1,19%. Business Object progresse de 1,97%. GFI Informatique bondit de 3,66% sur les rumeurs de marché qui évoquent une éventuelle opération impliquant la SSII. “Il n’y a rien dans les tuyaux” a pourtant démenti le groupe. Les intentions d’Electronic Arts sur Ubi Soft n’ont pas été dévoilées ! Le titre recule de 1,31%, malgré un accord de licence signé avec Sony sur les deux premiers films d’animation en production au nouveau studio Sony Pictures Animation. On notera que sur la semaine Equant a bondi de 15% sur le projet d’OPA de France Télécom sur les minoritaires de sa filiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur