Bourse : Dell plonge sur ses résultats et entraîne les technos

Cloud

Mauvaise journée pour les valeurs technologiques américaines, entraînées à la suite de la chute du titre Dell. De l’autre côté de l’Atlantique, les places boursières européennes ont terminé la semaine sur une note positive

Le premier fabricant mondial de PC,

Dell, a déçu les marchés américains avec sa prévision de chiffre d’affaires pour le trimestre en cours inférieure aux attentes des analystes. Le titre a plongé de -4,94 % à Wall Street, Lorsque l’un des chouchous technologiques de la bourse américaine trébuche, les acteurs du marché suivent. Dell a entraîné les technos et le Nasdaq à sa suite, Intel a perdu -3,47 % et AMD -3,38 %. La Bourse de Paris termine la semaine en hausse et sur un chiffre rond. Avec une progression de 0,54 % pour sa clôture hebdomadaire, le CAC 40 s’affiche à 5.000,00 points tout rond ! La Bourse de New York, à l’appui d’indicateurs économiques jugés négatifs, termine la semaine sur un repli. Le Dow Jones a perdu -0,05 % à 11.115,32 points et le Nasdaq -0,53 % à 2.282,36 points. Sur la semaine, le CAC 40 a gagné 1,82 %, le Dow Jones 1,8 % et le Nasdaq 0,9 %. Aux États-Unis, l’indice de confiance du consommateur calculé par l’Université du Michigan a reculé à 87,4 en février. Les économistes attendaient une légère hausse. Pour les prix à la production, le département du travail a annoncé une augmentation de 0,3 % en janvier. La baisse la confiance des consommateurs américains a effacé les effets d’annonces des indices américains publiés toute la semaine. Le dollar a perdu du terrain, à 1,1937 dollar pour un euro. Anticipant le retour de déplacements automobiles en mai prochain (!), le marché américain prévoit une baisse de son stock d’essence. Une anticipation spéculative qui suffit à replacer le cours du baril de pétrole brut en deux sous de la barre des 60 dollars, à 59,88 dollars, effaçant les gains enregistrait durant la semaine. Le retour de la rumeur d’une OPA du géant espagnol Telefonica sur le néerlandais KPN profite secteur des télécoms, France Télécom a gagné 1 %. L’opérateur de satellites Eutelsat a réduit sa perte nette à 25,6 millions d’euros. Avec une charge 52,2 millions d’euros pour sa restructuration financière et la dépréciation d’un satellite, les résultats du groupe sont plutôt bons, au point qu’il a relevé sa prévision de chiffre d’affaires et son objectif de croissance annuelle. Le titre a gagné 2,35 %. L’accord de principe par lequel Lagardère prendra 20 % du capital de l’entité Canal+ TPS est loin de satisfaire les investisseurs. Si Vivendi Universal gagne 0,08 %, Lagardère recule de -1,56 %. Les valeurs technologiques françaises ont terminé la semaine sur une note positive, Sopra Group a gagné 4,43 %, Soitec 3,58 %, Steria 1,10 %, et Business Objetq 0,57 %, Cap Gemini 0,42 %, Ubi Soft 0,30 %, Altran 0,09 %, Unilog 0,07 %. Infogrames a perdu -3,70 %, Thomson -1,7 %, STMicroelectronics -0,14 %, Oberthur CS -0,70 %, Axalto -0,66 %, Alcatel -0,59 %, Atos Origin -0,58 %, Iliad -0,56 %, Dassault systèmes -0,15 %, GFI informatique -0,4 %, Alten -0,10 %. À Wall Street, les valeurs technologiques sont en repli, Adobe -2,02 %, Sun -1,60 %, Applied Materials -1,20 %, eBay -1,10 %, Electronic Arts -0,65 %, Cisco -0,60 %, Microsoft -0,41 %, Apple -0,40 %, Oracle -0,32 %, IBM -0,25 %. Google a gagné 0,62 %, Hewlett-Packard 0,15 %, Amazon.com 0,10 %, Symantec 0,6 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur