Bourse : démission surprise du patron d’Ingenico

Lors de son intervention devant une commission du Congrès, Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) a pointé le danger des pressions inflationnistes et le prolongement de la crise immobilière. Une vision qui n’a pas rassuré les marchés.

En reportant à 2008 le rebond de l’activité aux Etats-Unis, le patron de la Fed pourrait bien avoir lancé une vague de prises de bénéfices. Sans pour autant s’être avancé sur l’évolution des taux directeurs ! Seuls de bons résultats d’entreprises pourront limiter les dégâts?

La Bourse de Paris, qui a ouvert à la baisse, a fait mine de se redresser, pour finalement plonger après le discours du président de la Fed, et échouer à préserver les 6000 points. Le CAC40 a chuté de -1,69 % à 5.995,97 points.

La Bourse de New York a terminé en baisse, au discours de la Fed se sont ajoutés des résultats d’entreprises jugés décevants. Le Dow Jones a reculé de -0,38 % à 13.918,22 points et le Nasdaqde -0,47 % à 2.699,49 points.

L’euro a atteint un nouveau record historique dans la matinée, à 1,3834 dollar, avant de se replacer à proximité des 1,38 et terminer à 1,3812 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole a flirté avec les 75 dollars, pour terminer à la clôture de Wall Street à 75,28 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Le climat boursier n’était déjà pas favorable, mais en annonçant sans explication la démission d’Amedeo Angelo, l’homme à l’origine du redressement financier du groupe, et son remplacement par Philippe Lazare au poste de Directeur général, Ingenico a désagréablement surpris les marchés, au point que le titre a été fortement sanctionné avec une chute de -6,48 %.

Les valeurs des semi-conducteurs sont à la peine après la déception des résultats trimestriels d’Intel. STMicroelectronics a reculé de -1,05 %.

Les hausses se sont faites rares chez les technos : Gemalto 3,36 %, Oberthur CS 0,72 %, Ubisoft 0,44 %, Neuf Cegetel 0,41 %, Iliad 0,28 %, Soitec 0,15 %, Business Objects 0 %.

Elles ont majoritairement joué la baisse sous les prises de bénéfices : Thomson -0,14 %, Sopra Group -0,28 %, Alcatel-Lucent -0,39 %, Alten -0,50 %, Vivendi -0,59 %, France Télécom -0,68 %, GFI Informatique -0,99 %, Altran -1,09 %, Atos Origin -1,38 %, Capgemini -1,57 %, EADS -1,80 %, Dassault Systèmes -1,81 %, Steria -1,89 %.

A Wall Street, Intel a déçu sur ses résultats, et le titre a chuté de -4,82 %. Idem pour Yahoo, mais avec des résultats plus inquiétants, dont le titre a également chuté de -4,82 %.

Electronic Arts a progressé de 1,19 %, Microsoft 0,46 %, IBM 0,28 %, Oracle 0,15 %. Adobe a perdu -0,12 %, Sun -0,19 %, Apple -0,57 %, eBay -0,58 %, Amazon.com -0,64 %, Applied Materials -0,64 %, Dell -0,69 %, HP -0,78 %, Symantec -0,81 %, Cisco -0,98 %, Google -0,99 %, Nvidia -1,84 %.