Bourse : déprime généralisée

Cloud

A Paris comme à New York, les indices ont fini en forte baisse, les technos n’ont pas été épargnées

Encore une journée difficile à la Bourse de Paris où le CAC 40 a cédé 0,54%, à 5371,41 points. Il s’agit de la troisième séance consécutive dans le rouge et l’indice phare des marchés français cumule déjà 4,32% de baisse depuis le début de l’année.

Outre le statuquo pratiqué par la banque centrale européenne et anglaise, qui laissent inchangés leurs taux directeurs, la Bourse de Paris s’inquiète des risques de récession aux Etats-Unis.

Dans un contexte de prudence forcenée, les investisseurs délaissent les valeurs technologiques (voir tableau) sauf Altran qui après avoir perdu près de 40% en 2007 et plus de 20% depuis le début de l’année, a rebondi de plus de 18% à la suite d’un discours confiant de son président du directoire, Yves de Chaisemartin. Sur la semaine Capgemini subit le plus forte baisse du CAC 40 avec un recul de 13,68 %, STMicro lâche de son côté 8,72 %. Seul France Télécom tire son épingle du jeu avec un gain hebdomadaire de 4,4%. L’opérateur profite des relatives bonnes ventes de l’iPhone : 70.000 exemplaires en un mois.

De son côté, Wall Street a terminé en forte baisse mettant un terme à deux séances de rebond. Le Dow Jones cède 1,92% à 12.606.30 points. Le Nasdaq Composite recule de 1,95% à 2.439.94 points. L’indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 1,36% à 1.401.02 points. Sur la semaine, le Dow lâche 1,52%, tandis que le Nasdaq dévisse de 2,43%.

Les investisseurs craignent en fait une aggravation des difficultés des banques, dont nombre devraient annoncer prochainement de nouvelles dépréciations d’actifs . Mais le rachat ou plutôt le sauvetage du spécialiste du crédit hypothécaire Countrywide Financial par Bank of America pour 4 milliards de dollars a quelque peu rassuré. Rappelons que Countrywide Financial est l’une des sociétés à l’origine de la crise des subprimes, ce qui lui a fait perdre 88 % de sa valeur en Bourse en moins d’un an.

Au rayon des technologiques, les soldes battent toujours leur plein. Le fabricant de puces pour téléphones mobiles RF Micro Devices a dégringolé de 25,7% à 3,73 dollars après avoir réduit ses perspectives de résultat pour son troisième trimestre fiscal, en raison principalement d’une moindre demande du fabricant de combinés de Motorola.

Intel et AMD ont cédé 2,44% et 4,87%. Apple souffre également, le titre a dévissé de 3% à 172,69 dollars.

L’évolution des valeurs technologiques à Paris le vendredi 11 janvier, en valeur (€) et pourcentages (%)

UBISOFT 53,38 -4%
THOMSON 7,94 +1,53%
ILIAD 69,15 -0,93%
DASSAULT SYSTEMES 35,01 -0,23%
NEUF CEGETEL 34,64 -0,69%
BUSINESS OBJECTS 41,84 +0,05%
ALTEN 20,93 -1,32%
OBERTHUR CARD SYS. 4,51 -2,80%
GEMALTO 18,42 -1,76%
INGENICO 18,70 -2,60%
SOITEC 6,61 -0,00%
VIVENDI 30,78 -0,55%
SOPRA GROUP 43,52 -3,31%
ALTRAN TECHN. 3,93 +18,37%
EADS 19,02 -1,71%
ATOS ORIGIN 30,57 -1,13%
STMICROELECTRONICS 8,27 -2,59%
FRANCE TELECOM 25,37 -1,51%
CAPGEMINI 33,89 -4,51%
GFI INFORMATIQUE 4,75 +0,42%
GROUPE STERIA 20,10 +2,76%
ALCATEL-LUCENT 4,53 +0,89%

L’évolution des valeurs technologiques à New York le vendredi 11 janvier, en valeur (€) et pourcentages (%)

ADOBE 38,20 -2,68%
AT&T 38,20 -3,05%
APPLE 172,55 -3,07%
APPLIED MATERIALS 16,41 -0,06%
IBM 97,67 -2,25%
MICROSOFT 33,95 -1,11%
EBAY 29,63 -2,40%
GOOGLE 637,08 -1,49%
AMAZON.COM 80,68 -4,25%
DELL 20,92 +0,00%
ELECTRONIC ARTS 52,70 -1,90%
INTEL 22,11 -1,91%
ORACLE 21,17 -2,35%
HEWLETT-PACKARD 45,00 -0,75%
SYMANTEC 15,27 -1,93%
CISCO 25,91 -1,26%
NVIDIA 27,27 -3,61%
YAHOO! 23,21 -3,65%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur