Bourse d’études : Google choisit un élève de l'Université Pierre et Marie Curie

Logiciels

Le Google Fellowship program attribue des bourses à quelques jeunes chercheurs des universités internationales. En France, l’étudiant Marek Zawirski en fait partie.

Une pépinière de jeunes cerveaux dédiés à des « recherches exceptionnelles en informatique » à l’international. C’est le programme de bourse universitaire que développe Google en Europe via son Fellowship program.

Mis en place en 2009 aux États-Unis, le Google Fellowship program a été « créé pour donner l’opportunité aux étudiants en doctorat ayant effectué des recherches exceptionnelles en informatique ou dans des domaines étroitement liés d’obtenir des bourses. »

Attentif à la valeur des jeunes universitaires du monde entier à l’origine de « certaines des recherches les plus novatrices en informatique », Google étend cette année son programme à l’Europe, à Israël, à la Chine et au Canada.

En France, c’est un étudiant de l ‘Université Pierre et Marie Curie/ Institut national de recherche en informatique et automatique (Paris), Marek Zawirski, qui a obtenu cette bourse «pour sa thèse sur le calcul distribué ». Cette bourse comprend une couverture complète des frais de scolarité, des frais généraux durant trois ans, 3000 euros par an pour participer à des conférences et à des voyages, 2000 euros pour l’achat d’un ordinateur, l’aide d’un « mentor Google», une invitation au Forum de Google.

Google précise que la nature des relations entre le boursier et la firme n’est pas de l’ordre de «employé / employeur ». Un concept typiquement américain, qui chamboule le modèle français, souvent plus (trop ?) rigide en la matière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur