Bourse: Dow Jones en hausse, Nasdaq en baisse

Cloud

Journée mitigée sur les places boursières, où les prises de bénéfices continuent. Paris recule légèrement

Les indicateurs économiques n’ont rien d’enthousiasmant. Le déficit commercial américain au mois de mars s’est creusé de 2,4%, soit un solde négatif de -27,6 milliards de dollars, un plus bas niveau depuis 2000. Mais il est moins prononcé que prévu.

Certains investisseurs recommencent à douter de la capacité des places boursières à maintenir le rebond spectaculaire de ces dernières semaines (ou ‘rally’). Cette phase de repli pourrait durer plusieurs jours.

Par ailleurs, les augmentations de capital dans les banques sont en train d’aspirer d’énormes masses de capitaux.

Conséquence: on assiste à une orientation vers les valeurs refuges (ou “défensives”), comme Coca Cola, Pfizer ou même Microsoft.

Les valeurs automobiles sont très affectées. GM (General Motors) a sombré à son plus bas niveau depuis 1936, soit 1,36 dollar.

De même, les valeurs financières ont été très malmenées: Bank of America et Citigroup ont plongé de -5,3%, et American Express de -2,5%.

Le Dow Jones (valeurs industrielles) a terminé en légère hausse de +0,6%, soit un gain de 50 points à 8.469,11 points. Seules les valeurs énergétiques ont rebondi, tirant profit de la hausse du pétrole brut.

Le Nasdaq des valeurs technologiques a reculé de 15 points, soit -0,9%, à 1.715,92 points. C’est Apple, avec une chute de -3,97%, qui a fait dévissé l’indice des valeurs techno.

En Europe, deuxième séance consécutive en léger repli. Francfort et Londres ont cédé -0,2%.

L’indice paneuropéen Euro STOXX 50 a abandonné 0,3%.

A Paris, le CAC 40 a cédé 17,5 points, soit 0,54%, à 3.231,10, dans un volume d’échanges de 3,2 milliards environ.

Outre des prises de bénéfices, on relève que la Banque de France prévoit une baisse du produit intérieur brut de -0,6% au deuxième trimestre 2009.

A noter que France Télécom a grimpé de +2,65% à 17,035 après confirmation que Stéphane Richard, l’actuel directeur de cabinet de Christine Lagarde, succéderait à Didier Lombard à la présidence de l’opérateur historique (lire notre article, par ailleurs).

Autre sursaut important, celui de Soitec Silicon qui grimpe de +5,08% à 4,94 euros, suite notamment une notation “neutre” de Goldman Sachs, et au rebond, hier, d’AMD.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 12 mai 2009, en valeur, et évolution par rapport au 11 mai (en pourcentage). . en hausse: SOITEC SILICON 4.940(c) +5.11%

FRANCE TELECOM 17.035(c) +2.62%

GEMALTO 25.45(c) +1.84%

ALCATEL-LUCENT 1.852(c) +1.20%

DASSAULT SYSTEMES 30.470(c) +0.33%

SOPRA GROUP 28.170(c) +0.07%

. en baisse:

GFI 2.99(c) -0.66%

ILIAD ( FREE ) 78.160(c) -0.81%

ALTEN 12.800(c) -0.93%

CAP GEMINI 26.730(c) -1.15%

INGENICO 13.800(c) -1.36%

STMICROELECTRONICS 4.692(c) -1.43%

ATOS ORIGIN 22.420(c) -2.10%

GROUPE STERIA 13.080(c) -2.17%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.175(c) -3.33%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur