Bourse : EADS passe en tête à Paris

Cloud

Séance du jeudi 27 avril: New York déprime et entraîne les Bourses européennes à la baisse

Après plusieurs séances consécutives à la hausse, les investisseurs ont pris leur bénéfices, forçant les valeurs à repartir à la baisse. A New York, AT&T, Intel et HP ont entraîné les valeurs technologiques dans leur chute.

Le CAC40 est reparti à la baisse à la suite de la Bourse de New York. L’indice perd 2,01% à 2.903,04 points. A Wall Street, le Dow Jones perd 0,89% à 8.440,04 points, et le Nasdaq 0,61% à 1.457,23 points. Aux Etats-Unis, le chiffre des demandes hebdomadaires d’indemnisation de chômage a augmenté plus fortement que prévu, et atteint 455.000, le plus haut depuis un an. Une mauvaise surprise qui a pesé sur le marché, qui s’attendait au contraire à une baisse. 100 Airbus de plus dans le carnet de commandes d’EADS

EADS a joué l’étale, 0% à 7,94 euros, une gageure pour une valeur technologique dans le climat ‘baissier’. La compagne aérienne américaine JetBlue, spécialiste du vol intérieur discount, a passé commande ferme pour 65 Airbus A320, livrables entre 2004 et 2011, et pris une option sur 50 autres appareils. C’est la plus grosse commande enregistrée cette année par Airbus. Coté Chine, Pékin a passé commande de 30 Airbus, 26 A320 et quatre long-courriers A330. A faire pâlir le concurrent Boeing. Le manque de perspectives de STMicroelectronics a pesé sur le titre, qui a cédé 3,46% à 18,70 euros. Amazon réduit sa perte grâce à une forte augmentation de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2003: +28%. Après eBay, le premier distributeur Internet au monde confirme la santé des dinosaures de l’ecommerce. Le groupe japonais Toshiba a renoué avec les profits sur son exercice clos le 31 mars. Le group enregistre un résultat net consolidé de 154,4 millions de dollars. Toshiba, dont le chiffre d’affaires a progressé de 4,9%, profite de la forte hausse des demandes sur la mémoire flash.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur