Bourse : EADS sabre dans sa sous-traitance

Cloud

Seconde séance consécutive à la hausse, même modérée, pour les Bourses
européennes, pour atteindre leur plus haut depuis l’implosion de la bulle
Internet. Les technos ont suivi

EADS et sa filiale Airbus ont fait état de leur projet de diviser par six le nombre de leurs sous-traitants, qui seront ramenés à 500. Mais le marché a surtout retenu au cours de cette séance l’annulation par FedExde sa commande de 10 Airbus A380 au profit de 15 Boeing B777. Le titre EADS a reculé de -3,05 %.

La Bourse de Paris a suivi la tendance des marchés européens et terminé sur une hausse, cependant limitée par les élections américaines. Le CAC40 a progressé de 0,66 % à 5.437,78 points.

En Europe, les ventes au détail sur la zone euro ont reculé de -0,6 % en septembre, affichant une hausse annuelle de 1,4 %.

La perspective de l’absence d’une majorité claire au Congrès américain, avec une victoire probable des démocrates mais en demi-teinte donc une réforme de la fiscalité des entreprises cotées qui attendra, a rassuré les marchés et la Bourse de New York a terminé sur une nette hausse. Le Dow Jonesa progressé de 0,42 % à 12.156,77 points et le Nasdaq0,42 % à 2.375,88 points.

C’est le rebond de Boeing, de 5,43 %, après l’annonce par FedExde l’annulation de sa commande d’Airbusau profit du géant américain de l’aéronautique, qui a majoritairement permis au Dow Jones de se redresser.

L’incertitude quant aux résultats des élections parlementaires américaines a de nouveau pesé sur le dollar, qui a reculé à 1,2771 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole s’est légèrement remplié mais reste à proximité des 60 dollars. Le baril de brut léger s’est affiché à 58,93 dollars au Nymex.

En publiant un chiffre d’affaires trimestriel stable, à 4,889 milliards d’euros, mais inférieur aux attentes, Vivendi a déçu les marchés quin attendaient 4,94 milliards et son titre a reculé de -1,43 %.

Thales a reçu le feu vert de la Commission européenne pour le rachat des activités ferroviaires et d’intégration d’Alcatel. L’annonce a profité aux deux groupes, Thales a gagné 1,58 % et Alcatel 2,78 %.

Oberthur CS a gagné 3,72 %, Capgemini 2,44 %, STMicroelectronics 2,36 %, Soitec 1,99 %, Gemalto 1,76 %, Dassault Systèmes 1,64 %, Thomson 1,53 %, Gemplus 1,43 %, Atos Origin 1,40 %, GFI Informatique 0,51 %, Business Objects 0,46 %, Iliad 0,07 %. Infogrames est resté stable.

UbiSoft a reculé de -0,20 %, France Télécom -0,44 %, Alten -0,46 %, Steria -0,61 %, Altran -0,69 %, Sopra -4,90 %.

A Wall Street, RealNetworks, spécialiste des applications multimédia, a publié des résultats bénéficiaires en forte hausse, 14 % pour son chiffre d’affaires à 93,7 millions de dollars, bénéfice net quasi multiplié par quatre à 42,2 millions et un BPA de 24 cents. Le tritre a bondi de 7,18 %.

Sun a progressé de 3,01 %, Applied Materials 2,95 %, Adobe 2,78 %, Amazon.com 1,47 %, Apple 1,00 %, Red Hat 0,90 %, Cisco 0,65 %, Oracle 0,55 %, Microsoft 0,38 %, Dell 0,37 %, IBM 0,16 %, Yahoo 0,08 %.

A la baisse : Intel -0,08 %, HP -0,08 %, Symantec -0,39 %, eBay -0,61 %, Google -0,92 %, Electronic Arts -1,22 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur