Bourse : feu vert pour la fusion Sagem Snecma

Cloud

Rebond timide des places boursières européennes sur fond de données économiques mitigées de l’autre côté de l’Atlantique. A l’inverse, Wall Street chute avec le pétrole, et malgré Apple

L’AMF, Autorité des marchés financiers, a donné son feu vert au projet de fusion Sagem Snecma. Le groupe électronique gagne 0,72% et le motoriste aéronautique 1,29%.

Après deux séances en forte baisse, la Bourse de Paris s’offre un sursaut, malgré la nouvelle flambée du pétrole. Le CAC40 progresse de 0,47% à 3.834,11 points. A l’opposé des places boursières européennes, la Bourse de New York a terminé sur son plus bas depuis le début de l’année, entraînée par les données économiques et le rebond du pétrole. Le Dow Jones chute de 1,05% à 10.505,83 points, idem pour le Nasdaq, 1,05% à 2.070,56 points. Les publications macroéconomiques américaines ont été plutôt mitigées. Ainsi, si les ventes au détail sont supérieures aux attentes, avec une progression de 1,2% en décembre, les inscriptions hebdomadaires au chômage déçoivent avec une hausse de 10.000 à 367.000. Le dollar se reprend et termine en hausse avec la publication des chiffres des ventes de détail. Tendance inverse sur l’euro après la déclaration du président de la Banque centrale européenne, qui a indiqué que “les perspectives d’évolution des prix à moyen terme sont favorables même si les pressions inflationnistes à court terme persistent“. Wall Street clôture à 1,3207 dollar pour 1 euro. Au Nymex, le baril de pétrole brut léger a gagné 1,67 dollars, rejoignant son plus haut depuis le 30 novembre à 48,04 dollars. Les valeurs technologiques continuent d’évoluer en ordre dispersé. STMicroelectronics progresse de 0,82%, malgré l’avertissement d’Infineon. Alcatel reste stable. La SSII Capgemini obtient la prolongation de son contrat d’infogérance avec le canadien Bruce Power, jusqu’en? 2018 ! Dans la relative indifférence du marché qui laisse le titre inchangé. L’équipementier électrique Schneider a pris la tête du CAC40, avec une hausse du titre de 4,65% suite à la révision positive de ses objectifs pour les années à venir. Apple déçoit ! La publication de ses résultats pour son premier trimestre fiscal, chiffre d’affaires en forte hausse à 3,49 milliards de dollars, bénéfices multipliés par quatre à 295 millions et bénéfice par action de 70 cents, contre 49 cents attendus, auraient pu réserver un accueil exceptionnel au titre, qui termine sur une progression décevante de 6,63%. L’opérateur télécoms Verizon Communications perd 2,96% après la révision à la baisse de ses aobjectifs bénéficiaires, afin d’impacter ses charges de mise à la retraite et la vente de filiales. Après l’annonce de l’acquisition d’Airespace (lire notre article), Cisco Systems se replie de 0,79%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur