Bourse: fortes hausses à New York comme en Europe

Cloud

Les déclarations du président de la Fed en faveur d’un 2è plan de relance ont stimulé toutes les places boursières

Fortes hausses à Wall Street ce 20 octobre, en fin de séance. Elles sont dues à la libération du marché du crédit et à un possible deuxième plan de relance aux Etats-Unis, une éventualité qui a été saluée par Ben Bernanke, président de la Banque fédérale.

Le Dow Jones à New York a clôturé en forte hausse de +4,67%, soit un gain de 413 points, à 9.265,43 points.

Le Nasdaq a fait un peu moins bien mais a tout de même bondi de +3,43%, gagnant 58 points, à 1.770,03 points.

Le secrétaire au Trésor Henry Paulson a précisé les modalités d’un plan de refinancement des banques. Il s’est voulu rassurant, affirmant qu’il y aurait assez d’argent pour toutes les institutions qui pourraient en avoir besoin.

La crise financière et ses conséquences continuent de préoccuper. Mais durant le Week-end, le président français Nicolas Sarkozy et le président de la Commission Européenne Barroso ont convaincu le président George W. Bush de la nécessité de réunir une conférence internationale visant à une refondation du système financier mondial. Les premières réunions devraient se tenir aux Etats-Unis après l’élection présidentielle américaine du 4 novembre.

Autre élément rassurant, les cours du pétrole brut se stabilisent.

Par ailleurs, la baisse du crédit interbancaire, le Libor, a été très bien accueillie, signifiant un retour de la confiance entre les établissements financiers – même si les taux interbancaires restent encore à des niveaux historiquement élevés.

Ces bons chiffres de la Bourse s’expliquent aussi par de bons résultats d’entreprises, en particulier chez les compagnies pétrolières. Exxon Mobil a gagné +10,21% et Chevron +11,64%.

Dans ce contexte, les places européennes ont également enregistré de bons indices et un net rebond des valeurs de référence.

Le DJ Eurostoxx 50 a grimpé de +3,2%, Londres était à +4,7% et Francfort +1,1%

A Paris, le CAC 40 s’est exactement inscrit dans cette bonne tendance, en progressant fortement de +3,6% à 3448 points.

Seules les valeurs bancaires demeurent à la peine, suite notamment à la démission de trois dirigeants des Caisses d’Epargne, tenus hiérarchiquement responsables de placements hasardeux ayant entraïné une perte de 600 millions d’euros.

En revanche, les valeurs technologiques ont bien tiré leur épingle du jeu, notamment à la suite des bons résultats affichés par le suédois Ericsson pour son troisième trimestre

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 20 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 17 octobre (en pourcentage). . en hausse: CAP GEMINI 25.185 +7.58%

ILIAD ( FREE ) 55.90 +7,48%

ALCATEL-LUCENT 2.027 +7.25%

INGENICO 12.62 +6.32%

STMICROELECTRONICS 6.600 +6.28%

GEMALTO 23.69 +2.78%

FRANCE TELECOM 20.995 +2.36%

GROUPE STERIA 11.46 +1.96%

ATOS ORIGIN 20.83 +1.81%

ALTEN 20.16(c) +0.80%

GFI 2.86 (inchangé) 0.00%

. en baisse:

ALTRAN TECHNOLOGIES 4.28 -0.23%

SOPRA GROUP 37.00 -0.72%

DASSAULT SYSTEMES 32.20 -1.65%

SOITEC SILICON 2.97 -2.30%

Sources: Boursorama /SRD / Agence de Presse Magazine


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur