Bourse : France Télécom chouchouté, Vivendi gagnant et Meetic flambe

UBSet Deutsche Bank ont relevé leur recommandation sur l’opérateur historique France Télécom, dont le titre a bondi de 2,72 %, entrainant les valeurs des télécoms à sa suite.

Vivendi affirme que dans l’affaire du contrôle de l’opérateur polonais PTC, la justice lui aurait donné raison face à Deutsche Telekom. Une perspective qui a permis au titre du géant français des médias de gagner 2,81 %.

Quant au site de rencontre Meetic, le rachat de son concurrent Dating Direct, numéro un en Grande-Bretagne, a permis au titre de bondir et de flamber avec +13,59 %.

La pression des valeurs pétrolières et la baisse de Wall Street ont limité le rebond enregistré par la Bourse de Paris. Le CAC40 a cependant progressé de 0,26 % à 5.533,03 points.

La Bourse de New York, entre baisse du pétrole et hausse du dollar, a symboliquement terminé en repli, malgré une nouvelle fois le bon comportement des valeurs technologiques. Si le Dow Jones a perdu -0,06 % à 12.416,60 points, le Nasdaqa en effet progressé de 0,23 % à 2.443,83 points.

La prochaine hausse des taux directeurs de la Banque du Japon est jugée insuffisante pour sa monnaie, le yen. Le dollar en a profité pour se redresser et se placer à proximité de la barre des 1,30, à 1,3001 dollar pour 1 euro.

Le cours du pétrole est en forte baisse. Il a même enfoncé la barre des 54 dollars en cours de séance, avant de revenir à proximité des 55 dollars. Le baril de brut léger a terminé à 55,64 dollars au Nymex.

Les SSII ont su tirer profit de l’effet Capgemini et de son rebond de la veille: Altran a progressé de 2,31 %, Alten 1,96 %, Alcatel-Lucent 1,85 %, GFI Informatique 1,82 %, Steria 1,70 %, Sopra Group 0,57 %. Paradoxalement, c’est le titre Capgemini qui a reculé, de -1,45 % sur les prises de bénéfice, suivi d’Atos Origin -0,24 %.

La Tribunea révélé que Bank of America a émis des titres sur EADS à l’insu de ce dernier, une pratique complexe dite des ADR non sponsorisés (à acquérir de gré à gré) destinée à apporter des opportunités aux capitaux américains qui cherchent à se placer, autorisée par la loi américaine, mais dont l’opacité nuit à la gouvernance et la transparence des sociétés. Le titre EADS a cependant progressé de 0,83 %.

Ubi Soft a gagné 5,05 %, Alcatel-Lucent 1,85 %, Oberthur CS 1,78 %, Gemplus 1,32 %, Dassault Systèmes 1,29 %, Gemalto 1,21 %, Thomson 0,62 %. STMicroelectronics et Infogrames sont restés stables. Sous les prises de bénéfices, Iliad a reculé de -0,50 %, Business Objects -1,17 %, Soitec -1,71 %.

A Wall Street, Apple Computer a d’abord profité des rumeurs autour des annonces attendues de nouveaux produits à Macworld Expo, puis de l’annonce de son iPhone, le titre de la pomme a bondi de 8,31 %.

Sprint Nexel a lancé une alerte sur ses résultats pour l’exercice 2007, avec un chiffre d’affaires stagnant et un bénéfice en recul sur les marges en baisse. Le titre de l’opérateur a plongé de plus de -11,15 %.

Dell a progressé de 2,56 %, Applied Materials 1,91 %, Sun 1,42 %, IBM 1,18 %, Symantec 0,89 %, Amazon.com 0,75 %, HP 0,55 %, Google 0,40 %, eBay 0,17 %, Microsoft 0,10 %, Intel 0,10 %. Oracle a perdu -0,22 %, Electronic Arts -0,34 %, Cisco -0,56 %, Yahoo -1,22 %, Adobe -2,03 %.