Bourse : France Télécom n’aura pas Telindus

Cloud

Les places boursières européennes se sont montrées une nouvelle fois hésitantes et n’ont pas su profiter du coup de pouce de Wall Street, qui a ouvert à la hausse. Les valeurs technologiques ont échoué dans leur tentative d’entraîner le marché

À l’exemple de ses homologues européennes, la

Bourse de Paris a terminé à l’équilibre. Les investisseurs ont commencé à marquer une pause, qui va se prolonger durant les fêtes de fin d’année. Le CAC40 a perdu symboliquement -0,01 % à 4.751,96 points. Sur la zone euro, les commandes de l’industrie ont baissé de -0,5 % en octobre, alors que les analystes attendaient une hausse. La Bourse de New York n’a pas montré beaucoup plus d’entrain que ses homologues européennes, mais a terminé en hausse. Le Dow Jones a progressé de 0,51 % à 10.889,44 points et le Nasdaq de 0,66% à 2.246,49 points. Aux États-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été légèrement inférieures aux attentes, avec 318 000 inscriptions. Quant à la consommation des ménages, elle a augmenté de 0,3 % en novembre, tandis que le revenu des ménages a augmenté au même rythme, de 0,3 %. Avec des indices économiques plutôt rassurants, le dollar repart à la baisse, à 1,1872 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger est à la baisse à 58,28 dollars. Les valeurs technologiques sont reparties en ordre dispersé. Dassault Systèmes a gagné 2,66 %, GFI Informatique 1,12 %, Altran Technologies 0,92 %, Steria 0,79 %, France Télécom 0,43 %, Iliad 0,39 %, Sopra Groupe 0,33 %, STMicroelectronics 0,13 %, Unilog 0,07 %, Business Objets de 0,06 %. A l’inverse, Soitec a perdu -1,94 %, Ubi Soft -1,80 %, Athos Origin -1,06 %, Vivendi Universal -0,94 %, Thomson -0,89 %, Infogrames -0,74 %. A Wall Street, la forte progression des résultats de Research in Motion a réussi a faire oublier la faiblesse de ses perspectives. Bien joué, le titre a bondi de 10,59%. Micron Technology n’a pas eu cette chance ! Le fabricant de mémoire est à l’opposé de RIM, les perspectives qui se veulent optimistes malgré une progression moyenne de son chiffre d’affaires trimestriel à 1,36 milliard de dollars, n’ont pu cacher l’effondrement de son résultat, -60 % à 28,3 millions de dollars ou 9 cents par action. Le titre s’est replié de -3,54 %. Symantec a gagné 3,10 %, ATI Technologies 2,18 %, Oracle 1,15 %, Applied Materials 0,99 %, Sun Microsystems 0,93 %, Yahoo! 0,89 %, Apple Computer 0,71 %, Amazon.com 0,51 %, Cisco 0,46 %, Dell 0,36 %, Intel 0,35 % Peu de valeurs technologiques à la baisse à Wall Street, à l’exception notable de Microsoft, menacé d’amendes journalières par l’Europe, dont le titre a perdu -0,52 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur