Bourse : France Télécom recule suite au rachat Ya.com

Cloud

Entre le prolongement des craintes sur les taux directeurs des banques
centrales et l’actualité géopolitique morose, les places boursières ont
continué de s’enfoncer dans le rouge, tout comme les technos

France Télécom a annoncé le rachat à Deutsche Telekom de sa filiale espagnole et fournisseur d’accès Internet Ya.com, pour 320 millions d’euros. Le titre a reculé de -1,17 %. Mais il pourrait se reprendre rapidement, on attend l’annonce de l’acquisition d’Orange Pays-Bas par l’opérateur allemand?

La Bourse de Paris a connu sa quatrième séance à la baisse consécutive, et terminé sous les 5900 points dans un volume d’échanges très élevé. Le CAC40 s’est une nouvelle fois fortement replié, il a perdu -1,46 % à 5.890,49 points.

Une nouvelle et forte hausse des rendements obligataires américains – les Bons du Trésor à 10 ans ont franchi la barre psychologique des 5 % -, auxquels les marchés n’avaient plus porté attention depuis quelques semaines, entraine la débâcle de Wall Street et pourrait bien se traduire par l’un des pires scénarios : l’entrée dans une spirale baissière…

La Bourse de New York a accentué ses pertes, le Dow Jones a chuté de -1,48 % à 13.266,73 points – toutes ses valeurs ont plongé dans le rouge ! – et le Nasdaq de -1,77 % à 2.541,38 points, avec seulement trois valeurs dans le vert !

La tendance est à la baisse, qu’aucune nouvelle ne vient redresser ! L’actualité géopolitique, entre la réunion du G8, les tirs de missiles nord-coréens et l’incursion de l’armée turque au Kurdistan irakien, n’a pas arrangé la vision des investisseurs.

Le dollar continue de se redresser face à l’euro, à 1,3426 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est repassé en cours de séance au dessus de la barre des 67 dollars, le baril de brut léger a terminé à 66,56 dollars au Nymex.

Une nouvelle fois les hausses se sont comptées sur les doigts de la main : Atos Origin 0,65 % et GFI Informatique 0,11 %.

Les technos ont suivi les marchés et joué la baisse : STMicroelectronics a perdu -0,14 %, Business Objects -0,24 %, Steria -0,37 %, Soitec -0,93 %, Sopra Group -0,94 %, Vivendi -0,95 %, Thomson -1,08 %, Capgemini -1,18 %, Neuf Cegetel -1,36 %, Gemalto -1,53 %, EADS -1,63 %, Ingenico -1,73 %, Ubi Soft -1,78 %, Alten -1,92 %, Alcatel Lucent -2,30 %, Iliad -2,30 %, Dassault Systèmes -2,31 %, Oberthur CS -2,47 %, Altran -2,78 %.

A Wall Street, les valeurs technologiques se sont massées dans le rouge, à l’exception notable d’Apple qui a progressé de 0,35 %. Si quasiment personne n’a été épargné, la chute a été particulièrement rude pour les ténors (Oracle, Cisco, Microsoft?).

Amazon.com a perdu -0,35 %, IBM -0,60 %, Google -0,62 %, Intel -0,84 %, Sun -1,00 %, Dell -1,32 %, HP -1,35 %, Yahoo -1,68 %, eBay -1,80 %, Adobe -2,11 %, Symantec -2,15 %, Microsoft -2,21 %, Cisco -2,82 %, Oracle -3,20 %, Applied Materials -3,31 %, Electronic Arts -3,52 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur