Bourse : France Telecom surprend sur un marché déprimé

Cloud

Séance du mercredi 22 janvier : la Bourse déprime à nouveau, entre l’Irak et les publications de résultats mitigés des entreprises

Le CAC s’inscrit une nouvelle fois à la baisse, -2,04% à 2.931,38 points. La barre psychologique des 3.000 points n’aura porté aucun effet sur les investisseurs français. La séance, tant en France qu’outre-Atlantique, a été marquée par les publications des résultats des TMT. France Telecom crée la surprise en se maintenant sur un profil haussier, +2,27% à 22,95 euros sur la séance. Wall Street enregistre sa cinquième séance consécutive à la baisse. Le Dow Jones chute de -1,47% à 8.318,73 points et efface tous ses gains acquis depuis le début de l’année. Le Nasdaq baisse de 0,35% à 1.359,48 points. L’Irak reste la préoccupation principale des investisseurs, dans un climat d’inquiétude que la dispersion des résultats annoncés par les entreprises ne peut compenser. La publication ce mercredi de résultats décevants, inférieurs aux prévisions et aux perspectives prudentes, à l’image d’Eastman Kodak ou de JP Morgan, n’a pas rassuré les investisseurs. Les résultats des entreprises arrivent en ordre dispersé, sans permettre d’en déduire une orientation crédible, et renforcent le doute en l’absence de preuves tangibles de la reprise économique. Paradoxe qui démontre la réserve des investisseurs, malgré une forte progression de son chiffre d’affaires en quatrième trimestre, +28,6% par rapport à 2001, et une marge brute sur vente supérieure à 30%, Wavecom, leader mondial des modules de communication sans fil, pourrait s’attirer les foudres du marché en annonçant une marge opérationnelle inférieur à l’objectif de 12% de ses ventes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur