Bourse : FT entre l’ART et les minoritaires d’Equant

Cloud

Les valeurs technologiques, après l’avertissement de l’allemand Infineon sur les semiconducteurs, ont entraîné les places boursières européennes à la baisse

France Télécom a une nouvelle fois dominé l’actualité. D’abord avec le feu vert de l’ART sur la hausse de l’abonnement au téléphone fixe. Ensuite avec l’annonce du rachat des minoritaires de sa filiale de services Equant. Tant de mouvements pour l’opérateur ont fait reculer le titre de 0,73%, tandis qu’Equant en bien mauvaise posture depuis quelques temps en profite pour bondir de 16,94%. Ballottée entre la pression des technos et le rebond de Wall Street, la Bourse de Paris a enregistré un léger repli pour la première séance de la semaine. Le CAC40 a reculé de 0,14% à 3.848,71 points. Le marché a été tenu en haleine avec le pétrole, qui est venu se rapprocher dangereusement des 50 dollars le baril de brut léger, avant de se stabiliser sous la barre des 49 dollars. Avec l’alerte d’Infineon, sur le caractère pessimiste de sa vision du marché, les valeurs technologiques sont à la peine. STMicroelectronics recule de 2,57%, Alcatel de 1,98% et Alcatel de 1,97%. (à suivre)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur