Bourse : FT sous le coup du départ de Thierry Breton

Cloud

Hésitantes, les places boursières européennes terminent la première séance de la semaine sur un repli. Paris cède avec l’arrivée d’un nouveau patron à la tête de France Télécom

Si le départ de Thierry Breton pour le ministère de l’Economie et des Finances n’est pas une surprise – il avait été sollicité pour succéder à Nicolas Sarkozi – l’inquiétude des marchés à porté sur son remplaçant, Didier Lombard, issu du sérail.

Le choix du Conseil d’administration de France Télécom apporte le changement? dans la continuité ! Mais même si le nouveau patron de l’opérateur historique est secondé par Michel Combes, son directeur financier, son profil tient plus du technicien que du manager. Les investisseurs ne s’y sont pas trompés, le titre France Télécom chute de -1,81% ! La Bourse de Paris a succombé en fin de séance à la tendance baissière, accentuée par la succession à la tête de France Télécom. Le CAC40 perd -0,18% à 4.027,16 points. La Bourse de New York consolide et cède aux prises de bénéfices. Le Dow Jones recule de -0,70% à 10.766,23 points, et le Nasdaq de -0,66% à 2.051,72 points. Le marché attendait une croissance, le département américain du Commerce annonce une stabilité de la consommation des ménages, ainsi qu’un recul des revenus, inférieur cependant aux attentes. Rappelons que le mois de janvier a été exceptionnel, enregistrant une hausse importante des revenus des ménages à la suite du dividende de Microsoft. Le dollar se reprend, et termine à 1,3188 dollar pour 1 euro. Sur le dossier de l’opérateur polonais PTC, Vivendi Universal se voit contraint de faire appel à Jacques Chirac pour intercéder auprès de son homologue polonais. Méfiants, les investisseurs sanctionnent le titre qui perd -1,08%. Malgré le soutien spéculatif du titre sur la perspective d’une OPA d’Electronic Arts, Ubi Soft surprend avec une chute de -7,81%. Dassault Systèmes perd -1,76% après la dégradation de sa note par Morgan Stanley. L’opérateur télécoms Qwest Communications International gagne 1,04% après l’annonce qu’il est prêt à relever son offre sur MCI, au-delà de 8 milliards de dollars déjà proposés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur