Bourse : Gemplus face à la justice

Cloud

Fin de semaine en fanfare pour la Bourse de Paris, qui profite de l’absence des opérateurs pour maintenir sa progression, et prendre une nette avance sur ses homologues européennes. Et les USA trouvent dans la progression des chiffres de l’emploi la confirmation de leur santé économique?

Fin de semaine dans le calme à la

Bourse de Paris, en l’absence de bon nombre d’opérateurs qui ont profité du pont de l’Ascension. L’information ayant retenu l’attention des opérateurs en cette fin de semaine concerne les chiffres de l’emploi publiés par le département américain du Travail, avec 274.000 créations non agricoles en avril, contre 170.000 attendus par les économistes. Si l’on prend en compte la révision à la hausse des chiffres publiés en février et mars, ce chiffre se veut rassurant sur la reprise de l’économie américaine. Séance du jeudi 5 mai A la Bourse de Paris, le CAC40 a enregistré sa quatrième séance consécutive à la hausse, de 0,80% à 4.019,35 points, et est repassé sur la barre des 4000 points. La Bourse de New York s’est concentrée sur les publications d’entreprises et s’inscrit en léger retrait. Le Dow Jones a reculé de -0,43% à 10.340,38 points, et le Nasdaq est resté inchangé à 1.961,80 points. IBM a chuté de -2,05% après l’annonce de la suppression de 13.000 emplois – essentiellement en Europe ? pour un coût dans une fourchette de 1,3 à 1,7 milliard de dollars. Séance du vendredi 6 mai Et de cinq à la Bourse de Paris, qui termine la semaine comme elle l’a débutée, dans le vert. Le CAC40 gagne 0,35% à 4.033,46 points. Sur la semaine, l’indice vedette parisien s’est adjugé 3,11%. La Bourse de New York termine elle aussi en hausse, légère. L’élan positif apporté par les chiffres de l’emploi s’est vu contre balancé par la crainte de nouvelles tensions inflationnistes. Le Dow Jones gagne 0,05% à 10.345,40 points, et le Nasdaq 0,28% à 1.967,35 points. Gemplus clôture la semaine sur un repli de -0,59%. En plus de la procédure de sanction engagée par l’Autorité des marchés financiers, Gemplus doit faire face à une plainte d’un ancien cadre et actionnaire minoritaire à l’encontre des principaux dirigeants du groupe. Intel a confirmé sa prévision de croissance de son chiffre d’affaires de 10% pour l’exercice en cours. Les perspectives du groupe restent dans le vert, avec l’ouverture des marchés indien, chinois et russe, ainsi que l’augmentation de la demande sur les ordinateurs portables. STMicroelectronics en profite pour progresser de 0,18%. Première capitalisation boursière mondiale, le conglomérat General Electric révise ses prévisions de résultats pour le trimestre en cours à la hausse, dans l’indifférence la plus totale, le titre est resté inchangé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur