Bourse : General Electric, première capitalisation mondiale, donne le La

Cloud

Séance du vendredi 11 juillet : le retour des places boursières en territoire positif, dans l’attente d’une semaine chargée en résultats trimestriels, IBM, Intel et Microsoft en tête

Les résultats trimestriels du conglomérat General Electric, jugés satisfaisants, ont entraîné Wall Street à la hausse. Le dow Jones a progressé de 0,92% à 9.119,59 points, et le Nasdaq de 1,05% à 1.733,90 points. De quoi rassurer Paris, où le CAC40 a repris 1,29% à 3.138,27 points, après trois séances consécutives à la baisse.

Sur la semaine, l’indice parisien aura progressé de 2,14%, sur un marché qui aura été dominé par les prises de bénéfices, dans l’attente inquiète de la salve des publications de résultats trimestriels, attendus dès la semaine du 14 juillet. Les résultats d’Intel sont annoncés pour mardi, suivis d’IBM et de Microsoft.

Première capitalisation boursière mondiale, le conglomérat industriel General Electric a révisé dans sa fourchette basse ses prévisions pour l’exercice 2003, après l’annonce d’un recul de son bénéfice trimestriel de 14%, conforme aux attentes. Des prévisions jugées rassurantes, qui contrastent avec la sanction imposée la veille à Yahoo, qui quant à lui avait présenté des résultats en nette hausse par rapport à ses prévisions et au consensus du marché, mais paradoxalement jugés insuffisants.

Business Objects, dont le titre a encore chuté de 2,65% à 18,35 euros, a confirmé le départ de son directeur des ventes aux Etats-Unis, Bill Robinson. Un poste qui ne sera pas remplacé dans l’immédiat, le groupe ayant annoncé une “réorganisation fonctionnelle“.

Hewlett-Packard a enregistré la plus forte hausse du Dow Jones, après que l’agence ‘Prudential Financial’ ait conseillé le titre sur “achat“.

L’Union européenne a donné son accord au rachat de Minolta, société spécialisée dans l’imagerie numérique, par son concurrent Konica. Le nouveau groupe, dont le chiffre d’affaires cumulé frôle les 1.000 milliards de yens, soit environ 8,5 milliards de dollars, entre dans la foulée au top quatre des équipementiers de bureau, largement dominé par Canon, lui-même suivi par Fuji et Ricoh.

L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a pour la deuxième fois jugé que les droits de douanes sur les importations d’acier aux Etats-Unis, imposés depuis mars 2002, violent les règles internationales. L’Union européenne pourrait appliquer des sanctions. Et durant ces procédures, soit depuis bientôt un an et demi, les Etats-Unis continuent de protéger leur acier?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur