Bourse : GFI Informatique s’envole

Cloud

Les cours du pétrole atteignent un nouveau record, la Bourse américaine plonge, mais Paris profite de la bonne tenue des bancaires pour progresser. GFI Informatique s’envole et Equant plonge

La tension sur le pétrole ? Irak, Venezuela, et surtout le russe Ioukos – avec un nouveau sommet historique au Nymex, a fait plonger le marché américain. Le Dow Jones perd 1,61% et repasse sous la barre des 10.000 à 9.961,40 points. Le Nasdaq suit et amplifie, l’indice technologique plonge de 1,80% à 1.821,63 points.

Après une matinée particulièrement encourageante ce jeudi 5 août, la Bourse de Paris s’est laissée glissée alors que le marché US ouvrait à la baisse sur le retour à la hausse du pétrole. Le CAC40 ne gagne que 0,43% à 3.622,98 points. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis se contractent, 336.000 demandes, inférieures à la semaine dernière et aux attentes du marché. Le pétrole termine au Nymex de Wall Street sur un nouveau record historique, à 44,41 dollars le baril de brut léger. Le dollar par contre semble vouloir se tenir à l’écart de la mouvance pétrolière, même s’il se replie légèrement, à 1,2085 dollar pour 1 euro. Le marché sourit aux résultats de GFI Informatique : après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes ? chiffre d’affaires en progression de 5,6% à 131 millions d’euros – le titre s’envole de 5,17%, et devrait prolonger sa bonne tenue alors que les agences de cotations revoient leurs recommandations à la hausse. Equant a-t-il perdu la confiance des investisseurs ? La filiale de France Télécom n’en finit plus de chuter sur les dégagements des portefeuilles, le titre perd 5,34%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur