Bourse : hausse spéculative sur Atos Origin

Cloud

Wall Street a ouvert à la baisse. Alors, les investisseurs ont adopté la stratégie de la prise de bénéfices: les places boursières européennes ont glissé. Seules Atos Origin et Soitec se distinguent

La SSII française Atos Origin fait l’objet d’une hausse spéculative, et grimpe de 4,1% après la publication par le

Handelsblatt d’un article sur un projet de prise de contrôle par le groupe par T-Systems, filiale ‘services informatiques’ de Deutsche Telekom. La Bourse de Paris encaisse un repli, accentué par les prises de bénéfices. Aucun secteur d’activitén n’a été épargné. Le CAC40 a nettement reculé de -1,10% à 4.436,56 points. La Bourse de New York repart à la baisse, toujours concentrée sur le pétrole, et affaiblie par les ventes de logements anciens. Le Dow Jones recule de -0,48% à 10.159,58 points, et le Nasdaq de -0,19% à 2.137,25 points. En l’absence de publication d’indices majeurs, Wall Street a réagi négativement à la publication des chiffres de ventes de logements anciens, en repli de -2,6%. En Europe, la bonne surprise du bond en avant de l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne, qui passe de 37 points en juillet à 50 points en août, troisième hausse consécutive. Le dollar s’inscrit en hausse, malgré l’indice ZEW qui aurait pu être favorable à l’euro, qui termine à 1,2218 dollar pour 1 euro. Le cours du baril de pétrole termine en légère hausse, à 65,71 dollars au Nymex, après avoir testé les 66,10 dollars en cours de séance. Les valeurs technologiques suivent le mouvement à la baisse, à l’exception notoire des SSII avec Atos Origin. Sopra Group gagne 2,86%, Alten 2,09%, Capgemini 0,91%. Ainsi que dans le territoire positif Thomson 1,80%, Business Objects 1,56%, Infogrames 0,69%. A l’inverse, UbiSoft perd -1,71%, France Télécom -1,43%, Iliad (Free) -1,43%, Alcatel -1,22%, Vivendi Universal -1,22%, STMicroelectronics -0,87%. Le titre Soitec continue de flamber à Paris. Les spéculations vont bon train sur l’adoption de la technologie SOI (silicon on insulator) par le géant Intel. Et Morgan Stanley est venu renforcer le mouvement en relevant sa note. Le titre grimpe de 5,10%. Lucent Technologies s’offre un rebond de 3,83%. L’équipementier américain des télécoms profite des commentaires de Prudential Equity, qui a relevé sa recommandation sur le titre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur