Bourse : impact positif du raté d’Alcatel sur Marconi

Cloud

La hausse du pétrole, les médiocres perspectives de Texas Instruments ont mis à mal Wall Street. L’impact sur les places boursières européennes ne s’est pas fait attendre: elles se sont pratiquement toutes repliées dans le rouge. Mais les valeurs technos ont plutôt bien résisté

Valse de nominations sur les marchés. La Réserve fédérale américaine (Fed) accueille le remplaçant de l’inoxydable Alan Greenspan: il s’appelle Ben Bernanke, un proche du président George Bush.

Capgemini a annoncé la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Amérique du Nord, Salil Parekh. Raté ! La Bourse de Paris a débuté la séance à la hausse, mais la pression de Wall Street était trop forte, et le ‘profit warning‘ de Michelin n’a pas arrangé la situation. La séance s’est terminée dans le rouge, le CAC40 a reculé de -0,56% à 4.396,99 points. La Bourse de New York a cumulé les mauvais points – TI, pétrole, Conference Board ? mais c’est presque symboliquement qu’elle a terminé dans le rouge. Le Dow Jones s’est replié de -0,07% à 10.377,87 points, et le Nasdaq -0,30% à 2.109,45 points. Pour le deuxième mois consécutif, l’indice de confiance du consommateur américain du Conference Board affiche un net repli. De 105,5 en août, l’indice s’est replié à 87,5 en septembre, et 85 en octobre. Paradoxe du marché, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est à la hausse, à 98,7 en octobre contre 96 en septembre. Mais l’indice n’aura eu aucune influence sur les marchés européens, contrebalancé par le repli du dollar face à l’euro. Le dollar est repassé sur la barre des 1,20, à 1,2097 dollar pour 1 euro. A la veille de la publication des statistiques des stocks US, le cours du baril de pétrole brut léger se redresse au Nymex, à 62,25 dollars. Les valeurs technologiques se sont plutôt bien comportées. Iliad gagne 3,80%, Dassault Systèmes 2,46%, Gemplus 2,29%, Business Objects 1,52%, Alcatel 1,43%, Altran 1,36%, France Télécom 0,88%, Capgemini 0,71%. A l’inverse, Steria recule de -2,49%, Thomson -1,06%, STMicro -1,01%. C’est Ericsson qui enlève l’équipementier britannique Marconi, au soulagement des investisseurs français qui ont permis à Alcatel de progresser de 1,43%. Vivendi Universal recule de -1,05% après l’annulation anticipée de la structure dérivée portant sur 5% du capital de Veolia Environnement. A Wall Street, Texas Instruments a déçu, moins sur ses résultats trimestriels, qui sont supérieurs aux attentes (lire notre article) que sur ses perspectives pour le trimestre en cours. Le titre chute de -7,66%. Autre tension sur les semiconducteurs, le fabricant de composants Altera chute de -7,33% sur le repli de son bénéfice net à 77,8 millions de dollars, même si le BPA de 21 cents par action est supérieur aux attentes du marché. Les résultats du fabricant d’imprimantes Lexmark confirment son ‘profit warning‘, avec un bénéfice net plus que divisé par deux à 70,2 millions de dollars, de même que le BPA à 59 cents. Le chiffre d’affaire du troisième trimestre a reculé de 1,27 à 1,22 milliard de dollars. Et il devrait continuer de se contracter sur le trimestre en cours. Le titre recule de -6,52%. L’incertitude sur l’issue du conflit qui l’oppose à NTP pèse sur Research In Motion (RIM). Le fabricant du Blackberry a de plus souffert de la révision à la baisse des commentaires de Citigroup, le titre perd -4,51%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur