Bourse : Infineon, Cisco, HP ont fait l’actu

Cloud

Pas un secteur n’a manqué à l’appel pour entraîner les places boursières européennes à la hausse. L’amélioration des résultats de l’allemand Infineon, meilleure qu’attendue, profite aux valeurs des semi-conducteurs. Cisco réalise sa plus grosse acquisition

Le fondeur allemand

Infineon a publié des résultats trimestriels meilleurs qu’attendus, avec en particulier une réduction sensible de sa perte. STMicroelectronics en a profité pour gagner 1,09%. Cisco System a annoncé le rachat de Scientific-Atlanta (lire notre article), un fabricant de décodeurs pour la télévision par câble. C’est la plus grosse acquisition du groupe, 6,9 milliards de dollars, mais elle a semé le doute sur sa stratégie. Le titre Cisco a reculé de -2,07%. La Bourse de Paris a profité du mouvement haussier pour se redresser et terminer la semaine sur une note positive. Le CAC40 a gagné 0,73% à 4.556,23 points. Sur la semaine, Paris a gagné 0,44%. L’introduction de EDF, lundi prochain, au cours de 32 euros pour les particuliers et 33 euros pour les institutionnels, devrait maintenir la Bourse sur sa ligne haussière. La Bourse de New York a profité des prises de bénéfices sur le dollar et les obligations, placées sur les actions, pour terminer la semaine sur une note positive. Le Dow Jones a gagné 0,43% à 10.766,33 points et le Nasdaq 0,30% à 2.227,07 points. Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,75% et le Nasdaq 1,12%. En France, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,7% au troisième trimestre, contribuant largement à la progression du PIB (produit intérieur brut) de 0,7%. L’euro a regagné du terrain, à 1,1772 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger continue de se replier, à 55,14 dollars. Thomson a gagné 2,29%, Sony 2,07%, Alcatel 2,02%, Soitec 1,75%, Oberthur 1,21%, Atos Origin 1,08%, Capgemini 0,90%, UbiSoft 0,87%. Vivendi Universal a perdu -2,29%, Altran -1,70%, Alten -1,55%, Business Objects -0,68%, Sopra -0,61%, Gemplus -0,48%, Iliad -0,31%. Les déclarations jugées trop prudentes d’Axalto au salon Cartes 2005 ont lancé le doute chez les investisseurs, qui fait reculer le titre de -2,66%. A Wall Street, Google peine à s’écarter des 400 dollars. Le titre, qui a franchi jeudi cette ligne, a perdu -0,85% et a terminé à 400,03 dollars. Hewlett-Packard a certes présenté des résultats trimestriels meilleurs que prévus, mais trop dispersés selon les divisions (lire notre article). Après s’être rués sur le titre, les investisseurs s’en sont rapidement éloignés, et il n’a progressé que de 1,38%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur