Bourse : Infogrames/Atari, premier éditeur de jeux vidéo aux USA

Cloud

Séance du mardi 17 juin : le spectre de la déflation s’éloigne, et Vivendi Universal publie des résultats supérieurs aux attentes

La Bourse de Paris se maintient en territoire positif, et progresse de 0,83% à 3.200,75 points, avec un volume d’échange en forte progression.

A Wall Street, la dégradation de la note de Merrill Lynch sur AT&T a pesé sur le marché. Le Dow Jones clôture de justesse en hausse de 0,04%, à 9.323,02 points, et le Nasdaq de 0,12%, à 1.668,56 points. Aux Etats-Unis, les nouveaux indices publiés rassurent en éloignant le spectre de la déflation. Les prix à la consommation sont restés stables en mai, alors qu’une baisse était attendue. En un an, l’inflation progresse de 2,1%. Dans le bâtiment, mises en chantier et permis de construire augmentent. Quant à la production industrielle, elle progresse de 0,1%, mais reste à un niveau historiquement très bas. Cependant, malgré ces indications économiques rassurantes, les analystes restent prudents, voire parfois sceptiques quant à la reprise du marché boursier. Morgan Stanley a publié une note conseillant à ses clients de réduire leur part d’actions américaines dans leur portefeuille. Pour la première fois de son histoire, le groupe Infogrames/Atari se hisse à la première place des éditeurs de jeux vidéo sur le marché américain, avec, selon l’institut d’études américain NPD, 18,4% de part de marché. Le succès du jeu Matrix qui accompagne la sortie du film Matrix Reloaded n’est pas étranger à ce record. Vivendi Universal améliore son résultat d’exploitation, en particulier grâce à Cegetel/SFR. La perte nette du groupe s’en trouve réduite, 319 millions d’euros au premier trimestre, contre 815 milllions d’euros au premier trimestre 2002. Le groupe TF1 confirme l’augmentation attendue de ses recettes publicitaires, un marché qui repart à la hausse. TF1 a présenté des résultats qui se placent dans le haut de ses prévisions. En marge du salon du Bourget, Alcatel et l’italien Finmeccanica avancent sur leur discussion pour fusionner leurs divisions espace. Une fusion qui pourrait ensuite être élargie à Astrium, filiale espace de EADS. Par ailleurs, à l’occasion du salon du Bourget, le p-dg d’Alcatel a annoncé le retour de son groupe sur le secteur de la défense, laissé, en son temps, à Thomson puis Thalès. Procès Microsoft: un Etat réfractaire cède Un chèque de 21 millions de dollars devrait mettre fin à la poursuite de l’Etat de Virginie occidentale contre Microsoft. Cet Etat américain fait partie des neuf Etats qui ont fait appel de la décision de la juge Colleen Kollar-Kotelly d’abandonner les poursuites, décision qui avait contrecarré l’accord amiable passé entre Microsoft et le gouvernement américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur