Bourse : Intel et Wall Street ont pesé sur les marchés

C’est à Wall Street, contrainte à la baisse par Intel et la hausse des prix à la production, qu’il faut chercher l’origine du repli enregistré par les places boursières ce mercredi 17 janvier.

Les investisseurs américains ont en effet sanctionné le géant des semi-conducteurs, non pas sur ses résultats trimestriels supérieurs aux attentes (cf. notre info de ce 17/01), mais sur les prévisions d’Intel, dont beaucoup se contenteraient, mais qu’ils jugent mitigées.

Que lui reproche-t-on ? Une prévision de marge brute de 49 % au premier trimestre 2007, contre 49,6 % au dernier trimestre 2006: insuffisant pour les fonds et investisseurs. Le titre a perdu -5,65 %.

Et Intel d’entrainer dans sa chute les technos, et en particulier les vamleurs des semi-conducteurs, dont le franco italien STMicroelectronics qui a chuté de -1,61 % !

Malgré une volonté haussière affichée en début de séance, la Bourse de Paris a terminé à la baisse dans le sillage de Wall Street. Le CAC40 a perdu -0,53 % à 5.561,78 points.

La Bourse de New York, entrainée par Intel et Cisco, a terminé dans le rouge. Le Dow Jones a reculé de -0,04 % à 12.577,15 points et le Nasdaqde -0,74 % à 2.479,42 points.

Les prix à la production en décembre aux Etats-Unis ont augmenté de 0,9 %, marquant une nette décélération par rapport à novembre, mais au dessus des prévisions des économistes. Et sur le même mois, la production a augmenté de 0,4 %, le consensus était là aussi en dessous !

Le dollar est reparti à la baisse, à 1,2935 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole s’est redressé, à 52,24 dollars le baril de brut léger au Nymex.

La rumeur d’un rapprochement avec le groupe franco allemand Sagem-Orga a fait grimper le titre du fabricant de cartes à puces Oberthur Card Systems, de 6,60 %. Cette consolidation redonnerait un peu de poids à Oberthur après la fusion des numéros un et deux du marché, Gemplus (-2,67 %) et Axalto, qui a donné naissance à Gemalto, qui a perdu -1,17 %.

Le titre EADS a cédé -2,84 % après l’avertissement lancé sur les résultats de sa filiale Airbus.

Les valeurs technologiques continuent de marquer le pas et se sont une nouvelle fois inscrites à la baisse. Capgemini a perdu -0,10 %, Alcatel-Lucent -0,18 %, Iliad -0,21 %, France Télécom -0,63 %, GFI Informatique -0,90 %, Alten -0,99 %, Vivendi -1,25 %, Business Objects -1,26 %, Dassault Systèmes -1,68 %, Ubi Soft -2,17 %, Soitec -2,54 %.

Quelques hausses : Altran 0,44 %, Steria 0,36 %, Sopra Group 0,16 %, Thomson 0,14 %, Atos Origin 0,02 %. Infogrames est resté stable.

A Wall Street, Cisco Systems a subi un second abaissement consécutif de recommandation, et le titre a reculé de -3,78 %.

Les hausses ont été rares, Oracle a progressé de 1,27 %, Adobe 0,37 %, Symantec 0,34 %. A l’inverse, Microsoft a perdu -0,19 %, eBay -0,30 %, Applied Materials -0,41 %, IBM -0,79 %, Yahoo -0,82 %, Sun -1,16 %Google -1,39 %, HP -1,64 %, Amazon.com -2,02 %, Apple -2,21 %, Dell -2,53 %, Electronic Arts -2,92 %.