Bourse : Intel ne profite pas du relèvement de ses prévisions

Cloud

La Bourse termine la semaine sur une note positive, avec un bon comportement des technos européennes, tandis que leurs homologues de Wall Street sont plus contestées

Le marché a corrigé les valeurs des semi-conducteurs, malgré les bonnes nouvelles. En particulier pour le leader mondial

Intel, dont le titre chute de -2,6% malgré qu’il a révisé ses objectifs trimestriels à la hausse. Idem pour National Semiconductors qui malgré l’annonce d’un bénéfice net trimestriel par action de 36 cents, contre un consensus de 22 cents, enregistre un repli identique de -2,6%. En revanche, STMicroelectronics, très bien orienté à l’ouverture, termine sur une progression de 1%. La Bourse de Paris a su tirer profit de l’orientation haussière de Wall Street pour terminer la semaine sur une note positive. Le CAC40 progresse de 0,73% à 4.184,10 points. C’est la quatrième semaine consécutive à la hausse pour la Bourse de Paris, qui enregistre une progression hebdomadaire de 0,5%. Nouvelle séance hésitante à la Bourse de New York, où le Dow Jones grignote 0,07% à 10.512,63 points avec l’envolée inattendue de General Motors, tandis que le Nasdaq continue de se replier avec un recul de 0,67% à 2.063,00 points. Sur la semaine, l’indice vedette de Wall Street a gagné 0,5%. En revanche, l’indice Nasdaq des valeurs technologiques s’est replié de -0,4%. En France, la production industrielle manufacturière a reculé de -0,3% en avril. Et la balance commerciale enregistre un déficit de 3,215 milliards d’euros, en partie dû à la facture énergétique. Le déficit commercial des Etats-Unis continue de se creuser, malgré un dollar qui reste particulièrement bas. Il s’est creusé de 57 milliards de dollars en avril, mais le marché n’a pas réagi, le recul est inférieur aux prévisions ! Le dollar se maintient sur une tendance haussière et termine la semaine à 1,2121 dollar pour 1 euro, et le baril de pétrole à 54,5 dollars. La SSII française GFI Informatique a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, même si le chiffre d’affaires à 133,3 millions d’euros, en progression de 0,4%, déçois. Le titre gagne 2,24%. Les résultats de GFI ont profité au secteur, Altran gagne 2,75%, Steria 1,33%, Capgemini 1,20%. Mais la SSII Alten, sans motif particulier, termine en forte baisse de -2,39%. A l’opposé des technos américaines, les prévisions d’Intel profitent à leurs homologues françaises. Alcatel gagne 2,23%, Gemplus 2,19%, Soitec 2,02%, Thomson 1,70%. L’équipementier canadien Nortel Networks doit faire face à un nouveau départ, celui de son président et directeur de l’exploitation (COO) Gary Daichendt, en conflit avec le directeur général Bill Owens. Un désordre qui n’est pas du goût des investisseurs, qui ont sanctionné le titre qui chute de 8%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur