Bourse : IPO de Mastercard et rapprochement Yahoo-eBay

Cloud

Les places boursières européennes ont enregistré un net rebond, avec un faible volume d’échanges conforme à un jeudi de l’Ascension. En l’absence des investisseurs, c’est Wall Street et ses valeurs technologiques qui ont fait l’actualité boursière

Avec le ralentissement des activités des places boursières européennes en ce jeudi de l’Ascension, l’actualité est venue de Wall Street, avec tout d’abord l’introduction réussie en Bourse du numéro deux mondial des cartes bancaires

Mastercard, ainsi que pour les valeurs technologiques le rapprochement annoncé sous la forme d’un partenariat publicitaire du site Web d’enchères en ligne Ebay avec le portail Internet Yahoo. Le titre Mastercard a flambé dès son introduction, de 17,95 %. Quant à l’alliance des géants de l’Internet américain et mondial, elle a reçu un accueil très favorable des marchés, avec le eBay qui a bondi de 12,19 % et Yahoo de 3,55 %. Principale cible de l’opération, Google n’a enregistré qu’une piètre hausse de 0,46 %, nettement inférieure à la tendance. À force de jouer au yo-yo, la Bourse de Paris pourrait terminer la semaine à l’équilibre. Le CAC 40 a rebondi, de 1,63 % à 4.949,53 points. Si elle a pénalisé le dollar, la révision de la croissance américaine au premier trimestre, inférieure au consensus des économistes, a profité à la Bourse de New York. Le Dow Jones a gagné 0,84 % à 11.211,05 points et le Nasdaq 1,34 % à 2.198,24 points. Aux États-Unis, la croissance du PIB, révisée à 5,3 %, marque à la fois la vigueur de l’économie américaine, l’augmentation de ses exportations qui profitent d’un dollar faible, et la reconstitution des stocks des entreprises. C’est certes inférieur aux prévisions des analystes, mais rassurant sur la perspective de poursuite du cycle de hausse des taux directeurs de la Fed. Le dollar est reparti à la baisse avec les chiffres du PIB, à 1,2799 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole a réagi à l’inverse pour repasser au-dessus de la barre des 70 dollars, à 71,32 dollars le baril de brut léger. L’absence d’investisseurs a profité aux valeurs technologiques, dont la majorité a terminé dans le vert : Gemplus a gagné 2,44 %, Business Objects 2,05 %, Ubi Soft 1,5 %, Atos Origin1,23 %, Alten 1,16 %, Iliad 1,02 %, Capgemini 0,99 %, Axalto 0,87 %, Dassault Systèmes 0,86 %, GFI Informatique 0,64 %, Thomson 0,60 %, France Télécom 0,55 %, Alcatel 0,39 %, STMicroelectronics 0,31 %. À la baisse : Soitec -1,54 %, Infogrames -1,41 %, Sopra Group -0,85 %, Oberthur CS -0,65 %, Steria -0,36 %, Altran -0,10 %. A Wall Street, les valeurs technologiques, profitant du rapprochement de eBay et Yahoo, sont à la hausse : Oracle 2,10 %, Apple 1,56 %, Amazon.com 1,25 %, Microsoft 1,02 %, Intel 0,89 %, Dell 0,50 %, Electronic Arts 0,45 %, Symantec 0,37 %, Sun 0,23 %, Cisco 0,15 %. A la baisse : Adobe -0,44 %, Applied Materials -0,42 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur