Bourse : jeudi noir dans le sillage d’Alcatel et France Télécom

Cloud

La déception de certains résultats trimestriels est venue peser lourdement sur les places boursières européennes. A Paris, Alcatel et France Télécom ont cumulé leurs efforts pour faire plonger le CAC de -1,73%

En abaissant sa prévision de marge opérationnelle d’un point à 9% pour l’exercice,

Alcatel doit affronter les foudres du marché, qui a totalement oblitéré ses résultats trimestriels supérieurs aux attentes pour sanctionner le titre. Ce dernier plonge de -9,01%. Même traitement pour France Télécom, qui abaisse sa prévision de croissance du chiffre d’affaires pro forma pour 2005. Le titre a plongé de -6,21%. Autre déception, autre plongeon spectaculaire pour Axalto. Le fabricant de cartes à puce cumule les difficultés, avec le plongeon du marché, le repli de Gemplus, le repli marginal (-0,5%) de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, et la dégradation de sa recommandation par UBS. Trop pour un seul titre, qui plonge de -18,24%. Difficile dans ces conditions d’éviter un jeudi noir à la Bourse de Paris, qui plonge lourdement dans le sillage d’Alcatel, de France Télécom, des technos, et de presque toutes ses valeurs. Le CAC40 perd -1,73% à 4.336,41 points. Résultat des courses d’une séance à oublier, toutes les technos terminent dans le rouge ! Soitec -6,17%, Gemplus -5,12%, Altran -4,33%, Steria -3,78%, Oberthur -3,64%, Capgemini -3,06%, STMicro -2,95%, Business Objects -2,80%, Safran et GFI Informatique -2,55%, Atos Origin -2,26%, Thomson -1,57%. Les résultats trimestriels d’entreprises mitigés s’accumulent à la Bourse de New York, qui clôture une nouvelle fois à la baisse, entraînée par la chute de General Motors qui a révélé que la SEC enquête sur ses relations avec Delphi, sa spin off en faillite. Le Dow Jones recule de -1,11% à 10.229,95 points. Le repli est plus sensible encore sur le Nasdaq, -1,73% à 2.063,81 points. Aux Etats-Unis, la baisse des commandes de biens durables en septembre, publiée par le Département du Commerce, est nettement supérieure aux attentes des analystes, à -2,1%. En revanche, le Département du Travail a indiqué que les inscriptions hebdomadaires au chômage, 328.000, sont intérieures aux prévisions. Le dollar à la baisse repasse sous les 1,21, à 1,2138 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger est en légère hausse, à 61,09 dollars au Nymex. L’opérateur télécoms américain Verizon profite de ses résultats en progression, bénéfices à 1,87 milliard de dollars et BPA de 66 cents, le marché anticipait 64 cents. Le titre gagne 0,56%. Nouvelle alerte sur les semiconducteurs avec les résultats inférieurs aux attentes de LSI Logic. Certes, le BPA à 11 cents est conforme aux prévisions, mais le chiffre d’affaires de 482 millions de dollars, en progression de 27%, n’est pas suffisant. Et les prévisions du groupe pour le trimestre en cours ne satisfont pas les investisseurs. Le titre plonge de -7,89%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur