Bourse : la baisse pour les technos

La Bourse de Paris, comme ses homologues européennes, a plongé dans le rouge après le discours de la BCE. La Banque centrale européennen’a certes pas révisé ses taux directeurs, mais son président Jean-Claude Trichet a laissé entendre son intention de les relever en décembre. Le CAC40 a plongé de -1,13 % à 5.310,07 points.

Les statistiques américaines du jour ont accompagné les craintes d’un ralentissement de l’économie américaine. Les commandes à l’industrie ont augmenté de 2,1 %, mais les économistes attendaient 4 %. La productivité a stagné au troisième trimestre et le coût unitaire du travail a augmenté de 3,8 %, contre 3,4 % attendus.

Anticipant la hausse des taux européens, l’euro a repris du terrain, à 1,2772 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est à la baisse, à 58,37 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Les valeurs technologiques se sont massivement maintenues à la baisse : Gemalto -0,06 %, Iliad -0,30 %, GFI Informatique -0,51 %, UbiSoft -0,61 %, France Télécom -0,64 %, Capgemini -0,68 %, Gemplus -0,68 %, Business Objects -0,84 %, Alcatel -0,90 %, Thomson -1,17 %, STMicroelectronics -1,19 %, Dassault Systèmes -1,47 %, Sterai -1,47 %, Altran -1,62 %, Soitec -1,93 %, Atos Origin -2,45 %, Alten -3,93 %.

A la hausse mais de faible ampleur, Oberthur CS 0,19 %, Vivendi 0,10 %, EADS 0,05 %. Stables Infogrames et Sopra Group.