Bourse : la chute d’Atos Origin

Cloud

Une nouvelle fois, les hésitations de Wall Street ont mis fin à la progression affichée par les places boursières européennes. Les télécoms font pression, Atos Origin déçoit, Intel fait tout pour séduire ses actionnaires

Atos Origin a déçu les marchés en révisant ses prévisions à la baisse, même si elles restent en ligne avec celles des analystes. Les bureaux d’études abaissent pourtant leurs recommandations, et le titre chute de -3,23%. La Bourse de Paris n’a pas résisté à la pression de Wall Street, cumulée avec les pertes de Total sur fond de recul du cours du pétrole. Elle limite cependant son repli en se maintenant à l’équilibre, avec un recul symbolique de -0,02% à 4.479,50 points. La France aligne de bons indices économiques qui se veulent rassurants : la croissance au troisième trimestre a atteint 0,7%, les prix à la consommation en octobre ont baissé de -0,1%, ce qui ramène l’inflation sur 12 mois à 1,8%. La Bourse de New York a vu dans la demande étrangère record de refinancement des fonds d’Etat un signe de retour à la confiance dans l’économie américaine. Du coup, le déficit commercial, qui s’est creusé à 66,1 milliards de dollars, est passé inaperçu. Le Dow Jones se redresse de 0,89% à 10.640,10 points, et le Nasdaq de 0,96% à 2.196,68 points. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis sont ressorties légèrement supérieures aux attentes, à 326.000. Mais l’indice de confiance du consommateur de l’Université du Michigan se redresse, à 79,9 en novembre, nettement supérieur aux attentes. L’euro continue de perdre du terrain face au dollar, à 1,1682 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est revenu à son niveau de fin juillet, avec un net recul du baril de brut léger, à 57,80 dollars. Les technos se sont plutôt bien comportées, participant à limiter le repli de la Bourse de Paris. Iliad (Free) gagne 2,13%, Soitec 2,08%, GFI Informatique 1,90%, Infogrames 1,41%, Alcatel 1,12%, STMicroelectronics 0,62%, Altran 0,40%, Capgemini 0,10%. A la baisse : Sopra Group -2,62%, Sony -1,40%, UbiSoft -1,25%, Business Objects -0,90%, Thomson -0,18%. A Wall Street, le titre Intel a progressé de 1,77% après l’annonce d’un projet de rachat de ses actions, pour 25 milliards de dollars, et le relèvement de 25% de son dividende trimestriel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur