Bourse : la déconfiture des technos et l’effondrement de Bull

Cloud

Pas de rebond à Wall Street, pas de rebond sur les places boursières? Et les valeurs technologiques qui s’effondrent !

Le groupe informatique

Bull a lancé un avertissement sur ses prévisions 2006, accusant une “nette dégradation des perspectives de sa filiale italienne“. Le titre a plongé de plus de 40 % en cours de séance et a terminé sur un repli de -30,67 %. La Bourse de Paris a suivi la tendance imposée par Wall Street, et a accentué son plongeon avec le CAC 40 qui a reculé de -2,24 % à 4.617,59 points. La Bourse de New York n’a pas tenu la séance, ouverte à la hausse, elle termine dans le rouge. Le Dow Jones a reculé de -0,80 % à 10.706,14 points, et effacé tous ses gains de l’année, et le Nasdaq -0,90 % à 2.072,47 points. La correction des places boursières est à la mesure de la crainte d’un ralentissement de l’économie américaine. Mais la voix de certains analystes, qui estiment que les baisses enregistrées ces derniers jours, en particulier sur les valeurs technologiques, sont exagérées, commence à se faire entendre. Les prix à la production aux Etats-Unis ont progressé de 0,2 % en mai, une hausse moitié mois forte qu’attendue. Chiffre positif, mais? En données corrigées hors alimentation et énergie, la hausse est supérieure aux attentes. Chiffre jugé négatif? Les ventes au détail ont progressé de 0,1 % en mai, et les stocks des entreprises ont progressé de 0,4 %. Des chiffres rassurants sur le risque d’inflation, mais pas sur la croissance ! Le dollar continue de se reprendre, à 1,2554 dollar pour 1 euro. Les investisseurs s’écartent su marché des matières premières, le cours du pétrole est passé sous la barre des 69 dollars le baril de brut léger, à 68,24 dollars. A quelques jours de la publication de ses résultats annuels, l’éditeur de jeux vidéo Infogrames n’en finit plus de déprimer. Avec le recul de -10,34 % enregistré ce mardi, le titre a plongé de 20 % sur les cinq dernières séances. Le repli des valeurs technologiques a pris une ampleur inattendue. GFI Informatique -8,50 %, Soitec -5,35 %, Gemplus -5,23 %, Alten -5,23 %, Ubi Soft -5,14 %, Dassault Systèmes -4,52 %, Sopra Group -3,86 %, Thomson -3,72 %, Capgemini -3,66 %, Oberthur -3,51 %, Atos Origin -3,12 %, Alcatel -2,92 %, Altran -2,14 %, Business Objects -1,89 %, France Telecom -1,57 %, Steria -1,55 %, STMicroelectronics -1,24 %, Iliad -0,79 %. A Wall Street, l’équipementier du sans fil Qualcomm a relevé ses prévisions pour le trimestre en cours, et son titre a progressé de 1,58 %. Les technos américaines ont évolué en ordre dispersé. A la hausse : Apple 2,33 %, Sun 2,20 %, Intel 1,54 %, eBay 1,33 %, Google 1,31 %, Dell 0,84 %, Adobe 0,49 %, Electronic Arts 0,24 %. A la baisse : Microsoft -0,92 %, Cisco -0,77 %, Oracle -0,76 %, Applied Materials -0,55 %, Yahoo -0,44 %, Amazon.com -0,42 %, HP -0,27 %, IBM -0,12 %, Symantec -0,06 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur