Bourse: la déprime s'installe, décrochage général

Régulations

New York continue sa glissade, et l’Europe n’a pas plus confiance. Spéculations sur les résultats trimestriels?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les milieux boursiers aux Etats-Unis évoquent l’hypothèse d’un nouveau plan de relance. L’endettement suscite à nouveau des inquiétudes.

Sur Wall Street, le volume des échanges est très restreint. On attend de connaître -ou on spécule… – sur des résultats trimestriels

La journée a été marquée par le fait qu’une conseillère économique du président Barack Obama, Laura D’Andrea Tyson, a estimé que les Etats-Unis pourraient avoir besoin d’un second plan de relance se concentrant sur des travaux d’infrastructures.

Or, les investisseurs commencent à redouter, publiquement, le risque d’une aggravation des déficits publics, d’une hausse des taux d’intérêt, etc.

Dans ce contexte, le Dow Jones (valeurs industrielles) enregistre une forte baisse de 161 points soit -1,9% à 8.163,60 points.

Le Nasdaq (valeurs technologiques) décroche fortement de 41 points, soit -2,3%, à 1.746,17 points.

Ce sont les valeurs pétrolières qui ont tiré toutes les cotations vers le bas.

ExxonMobil est à -2,26%, Chevron à -2,25%, du fait que les cours du brut a encore baissé -5è séance consécutive à la baisse.

Intel qui avait démarré la journée à la hausse, a finalement cédé -1,87% à 16,23 dollars. Les analystes de Bank of America-Merrill Lynch ont pourtant recommandé d’acheter le titre. Alors, défiance calculée, spéculation?

En Europe, là encore les titres de l’énergie, à commencer par les compagnies pétrolières, ont perdu entre 1,2 et 2%.

En Allemagne, le volume des commandes à l’industrie a grimpé de 4,4% en mai après une hausse de 0,1% enregistrée en avril… mais cela n’a pas empêché le DAX30 de perdre -1,15% et d’enfoncer les 4.600Pts.

A l’inverse, le Royaume-Uni enregistre un recul de la production industrielle de -1,8%.

Du coup, comme les autres places boursières européennes, l’Euro STOXX 50 recule de -1,04%.

A noter que le dollar a repris un peu de couleur en fin d’après-midi (+0,4% à 1,394E), retrouvant son statut de valeur refuge, ce qui confirme la défiance vis-à-vis des placements en Bourse.

A Paris, le CAC 40 est revenu à la baisse après midi, dans le sillage des marchés américains. Le recul est de -1,09% à 3.048,57 points.

France Télécom s’est replié de -2,05% à 15,970 euros après que l’Arcep, l’autorité de régulation, a estimé mardi que l’exclusivité d’accès – à des contenus payants (TV…) – devait rester « une solution exceptionnelle, limitée à un ou deux ans et réservée aux innovations commerciales » (lire notre article, par ailleurs).

On retiendra que les valeurs technos sont très dispersées entre -4% et +4%.

__

A Paris, évolution des cours (titres « technologiques », c= CAC 40), ce 7 juillet 2009, en valeur, et évolution par rapport au 6 juillet (en pourcentage). . en hausse: SOITEC SILICON 5.450(c) +4.01%

GFI : 2.69(c) +3.46%

ALTEN : 12.285(c) +3.24%

SOPRA GROUP : 26.510(c) +0.04%

. en baisse:

INGENICO : 13.290(c) -0.23%

GROUPE STERIA : 12.950(c) -0.80%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.060(c) -0.96%

GEMALTO : 23.98(c) -1.64%

STMICROELECTRONICS : 5.099(c) -1.73%

FRANCE TELECOM : 15.970(c) -2.05%

ILIAD ( FREE ) : 68.500(c) -2.23%

CAP GEMINI : 25.380(c) -2.38%

ATOS ORIGIN : 25.700(c) -2.69%

DASSAULT SYSTEMES : 29.480(c) -3.50%

ALCATEL-LUCENT : 1.538(c) -3.88%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT